Malte : viré à cause du Cameroun, Saintfiet dément

82

Limogé par la Fédération de Malte après avoir vu son nom circuler dans la liste des candidats pour le poste de sélectionneur du Cameroun, Tom Saintfiet a catégoriquement démenti, assurant ne pas avoir postulé.

La malédiction se poursuit pour Tom Saintfiet… Réputé pour ne pas rester longtemps sur un banc, généralement moins d’un an, l’entraîneur belge a été limogé de son poste de sélectionneur de Malte la semaine dernière après avoir été nommé seulement en octobre dernier. Sauf que cette fois, l’ancien sélectionneur de la Namibie, du Zimbabwe, de l’Ethiopie ou encore du Togo peut vraiment l’avoir mauvaise.

En effet, le technicien de 45 ans a été remercié après avoir vu son nom circuler parmi la liste de 77 candidats pour le poste de sélectionneur du Cameroun dévoilée la semaine dernière par plusieurs médias locaux ainsi que la BBC. Mais Saintfiet dément fermement avoir postulé. « Je nie catégoriquement que moi ou un agent en mon nom ait postulé pour cette offre d’emploi« , a assuré l’intéressé au journal Times of Malta.

« Cela n’a pas de sens« 

Suspectant que sa candidature ait été déposée à son insu par un agent malveillant, le Belge a ensuite développé plusieurs arguments. « Je comprends qu’il n’est pas juste et respectueux de postuler pour un autre poste d’entraîneur alors que vous êtes encore sous contrat avec quelqu’un d’autre. De plus, cela n’a pas de sens que je quitte mon poste actuel, étant donné que je n’ai été nommé qu’en octobre dernier et qu’en plus je me suis installé avec toute ma famille dans les îles maltaises.« 

Saintfiet et la bizarrerie Queiroz

« Compte tenu de mes antécédents sur le continent africain, mon nom aurait pu être facilement suggéré à la Fédération du Cameroun. Mais, cela ne signifie pas que je suis intéressé par le poste« , a souligné le technicien. « J’ai vu la liste des candidatures supposées pour ce poste, y incluant (Carlos) Queiroz qui est actuellement l’entraîneur de l’Iran et qui se dirige vers la Coupe du monde. Je ne peux pas l’imaginer quitter le poste et sacrifier sa chance de participer à la compétition pour aller entraîner le Cameroun.« 

Difficile de donner tort à Saintfiet sur ce point surtout qu’on a déjà vu des agents postuler au nom de techniciens en poste ailleurs sans leur consentement ces dernières années sur le continent. Comme preuve de sa bonne foi, le Belge a ajouté en conclusion : « pour postuler à un tel poste, un candidat doit insérer deux documents importants à côté du CV, qui sont celui de bonne conduite et un document médical, et je suis sûr que la fédération du Cameroun n’a pas les miens parce qu’ils peuvent être seulement envoyés par moi-même. » Pas sûr malheureusement que cela suffise à sauver la tête de Saintfiet à Malte…

Afrik-Foot.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here