Actualités

Malawi : suspension du confinement après la contestation des commerçants

Statu quo au Malawi, après que la justice a suspendu vendredi, et pour une semaine, l’entrée en vigueur prévue samedi, du confinement national décrété par les autorités pour ralentir la pandémie de coronavirus.

La Coalition des défenseurs des droits de l’Homme avait sollicité ce report de l’ordre présidentiel, au motif qu’il n‘était accompagné d’aucune mesure d’aide aux plus démunis.

“Notre souci est que le gouvernement ne se précipite pas dans la mise en place d’un verrouillage sans s’assurer qu’il a mis en place des mesures pour protéger les personnes vulnérables”, a déclaré Luke Tembo, Directeur national de la Coalition des défenseurs des droits de l’homme au Malawi.

Le gouvernement aurait dû tenir compte de nous, les pauvres, en fournissant des rations alimentaires ou une aide sociale en espèces.

Jeudi et vendredi déjà, des milliers de vendeurs avaient manifesté dans plusieurs villes du pays affirmant qu’ils ne respecteraient pas l’ordre de confinement et qu’ils poursuivraient leurs activités pour nourrir leurs familles.

“Si je reste chez moi mes enfants n’auront rien à manger car je dépends de ce commerce de tomates, donc je ne peux pas accepter le confinement”, peste Dorothy Kanyimbiri, vendeuse de rue à Lilongwe.

“Le gouvernement aurait dû tenir compte de nous, les pauvres, en fournissant des rations alimentaires ou une aide sociale en espèces. Sans cela, nous allons mourir de faim au lieu de mourir du virus”, explique Mc Donald Phiri, chauffeur de moto-taxi à Lilongwe.

Le président Peter Mutharika avait annoncé un confinement de trois semaines qui pourrait être prolongé si nécessaire.

A ce jour, 17 cas de contamination ont été rapportés au Malawi, dont deux mortels.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page