Actualités

Londres: Brigade Antisardinards interrompt une messe pour le Cameroun

L’ambassadeur du Cameroun dans tous ses états, des notes de chorales consignées sur des cahiers arrachées et versées dans la salle, des policiers britanniques appelés au secours…

La messe dite pour la paix et l’unité du Cameroun à l’appel de l’ambassade du Cameroun à Londres ce jour (27 mai 2019, ndlr) s’est transformée en un véritable tohu bohu.

L’ambassade du Cameroun à Londres organisait ce jour à L’Eglise catholique St Joseph de Londres, une messe pour la paix et l’unité du Cameroun.

Pour la circonstance et par mesure de sécurité, l’ambassade du Cameroun avait invité la police anglaise à cette célébration.

Malgré toutes ces mesures prises par les autorités camerounaises de Londres,elles étaient toutes convaincues d’être à l’abri de toute action organisée par les activistes du Royaume Uni.

A l’entrée de cette Eglise, les agents de sécurité scrutaient les différents visages afin d’éviter toute infiltration.

Très ingénieux, l’activiste Emmanuel Kemta, accompagné de deux de ses « lieutenants » ont pu déjouer tout le dispositif sécuritaire mis en place. Déguisés en homme de Dieu, ils ont pu assister à cette messe dont les invités étaient minutieusement choisis par les autorités camerounaises

En pleine homélie, ces invités indélicats, tous membres de la Brigade Anti sardinards UK, ont dû empêcher brièvement la cérémonie .

Pendant moins de dix minutes, ces derniers ont transformé la célébration en une scène de tohu bohu, obligeant les services de sécurité de ladite Eglise à interrompre la messe pour exiger l’expulsion des invités indélicats.

Pendant ce temps, à l’extérieure de l’Eglise, Brice Nitcheu tenait la foule en haleine à travers une manifestation improvisée qui a transformée la maison de Dieu en une maison de contestations politiques.

Tous, ils dénoncent « l’hypocrisie des autorités camerounaises ». » We want justice in Cameroon », « People are dying in the forest and you are talking about peace in Cameroon » etc… Traduction, « Nous voulons la justice au Cameroun », « Le Peuple camerounais est en train de mourir dans la forêt pendant que vous parlez de la paix ».

Ces activistes camerounais, membres de la Brigade Anti sardinards de UK, ont promis de tout faire pour mettre fin à « l’imposture dictatorial » du pouvoir de Yaoundé.

Au moment où nous quittions les lieux, une importante réunion de la Brigade Antisardinard UK se projettait cet après midi dans un lieu tenu secret, nous a confié brice Nitcheu, le patron du CODE.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page