Santé

Les mesures de protection contre le coronavirus à suivre impérativement

Le CORONAVIRUS est en train de tuer plusieurs personnes dans le monde, ça me fait vraiment mal de l’apprendre : c’est horrible toute cette histoire.

En tant que professionnel de santé, moi, docteur KIMBALLY-KAKY Éric (CARDIOLOGUE) de nationalité congolaise et résidant à Brazzaville, je veux contribuer vivement à la sensibilisation des uns et des autres en abordant des points très importants pour que chacun d’entre nous puisse être très informé sur le CORONAVIRUS après avoir lu tout ce message.

DÉFINITION

Il s’agit d’une maladie infectieuse causée par un virus. Son nom CORONA vient de la forme que prennent les protéines qui le constituent à l’isolement au microscope.


‘’CORONA’’ qui veut dire couronne.

MODES DE TRANSMISSION

– cette maladie peut se transmettre par des gouttelettes de salive (sécrétions respiratoires émises quand on tousse, quand on éternue ou quand on parle) provenant d’une personne malade située à moins d’un mètre de soi pendant au moins 15 minutes de proximité.

– elle peut se transmettre également par un contact des mains avec une surface ou des objets souillés (poignées des portes, interrupteurs, télécommandes, souris et claviers d’ordinateurs, téléphones portables, emballages d’aliments …) par une personne malade.

– il ne faut pas négliger la transmission qui peut se faire par les aliments mal cuits ou mal nettoyés d’où l’intérêt de ne pas consommer des aliments crus (viande saignante pas suffisamment cuite …etc).

DURÉE D’INCUBATION

Le délai d’incubation, c’est-à-dire la période entre la contamination et l’apparition des premiers signes de la maladie, est en moyenne de 5 jours. Mais ce délai peut s’étendre jusqu’à 14 jours. L’installation des signes se fait progressivement sur plusieurs jours, contrairement à la grippe qui débute brutalement, et dont les signes sont similaires à ceux du CORONAVIRUS. A noter que durant cette période, même s’il n’y a aucun signe, le sujet peut être contagieux.

SIGNES DE LA MALADIE

– les signes les plus fréquents sont la fièvre ou la sensation de fièvre, la fatigue inhabituelle et la toux (qui est le plus souvent sèche mais peut être aussi grasse).

– d’autres personnes peuvent avoir un nez bouché ou un nez qui coule ou encore une diarrhée ou des nausées voire des vomissements.

– d’autres personnes encore peuvent avoir des courbatures, des maux de tête, le mal de gorge, des douleurs dans la poitrine mais aussi des étouffements (difficultés à respirer).

– plus rarement il y a des personnes qui peuvent brusquement avoir : une perte brutale de l’odorat et/ou une perte brutale du goût.

– une chose importante à connaître est que : toutes les personnes atteintes par le CORONAVIRUS n’ont pas toujours les signes de la maladie.

On les appelle les personnes asymptomatiques (les porteurs à priori sains): elles portent le virus sans avoir un seul signe à la limite elles peuvent avoir une toux légère et ne se sentent pas malades. Elles sont contagieuses et peuvent transmettre le virus à d’autres personnes.

PERSONNES À RISQUE D’ÊTRE MALADES PAR LE CORONAVIRUS

– les personnes âgées (70 ans et plus)

– les patients cardiaques

– les patients diabétiques

– les patients ayant une insuffisance rénale chronique

– les patients immunodéprimés au VIH ou par un cancer ou en rapport avec certains médicaments (immunosuppresseurs)

– les patients ayant eu une maladie pulmonaire dans le passé ou en cours

– les femmes enceintes à partir du 3 ème trimestre de grossesse

– les personnes ayant une obésité morbide (indice de masse corporelle supérieur à 40 kg/m²)

– les personnes qui fument

– les personnes qui pratiquent de l’automédication avec des anti-inflammatoires ( IBUPROFÈNE, DICLOFÉNAC, KÉTOPROFÈNE …); prendre un médicament sans l’avis d’un médecin c’est très dangereux. Ces médicaments vont baisser les défenses naturelles de votre corps contre un agent infectieux (bactéries, virus …).

NB: les personnes qui ont un anti-inflammatoire prescrit par un médecin pour une maladie quelconque, ne doivent pas l’arrêter brusquement sans l’avis de leur médecin.

TEST DIAGNOSTIQUE

Dans les pays comme la France, un test de diagnostic est réalisé actuellement par une technique de laboratoire spécifique sur un écouvillonnage nasopharyngé dont le résultat peut être obtenu généralement en 4 heures. Aucun test commercial n’est disponible.

Il y a :

– un prélèvement systématique des voies respiratoires hautes (naso-pharyngé /écouvillons Virocult® ou aspirations).

– un prélèvement des voies respiratoires basses (crachats, LBA, ATB) en cas d’atteinte parenchymateuse.

Le diagnostic peut également être posé par des prélèvements sanguins (sérologies).

CE QU’IL FAUT RESPECTER POUR ÉVITER D’ÊTRE ATTEINT PAR LE CORONAVIRUS

– avoir une distance de plus d’un mètre lorsqu’on parle avec quelqu’un et avoir une conversation de moins de 15 minutes.

– toujours bien se laver les mains (avec un gel hydro-alcoolique ou du savon) fréquemment avant de se toucher le visage.

Le lavage des mains est fondamental : se laver les mains après avoir toussé, éternué, avant et après avoir préparé à manger, avant de manger, après être allé aux toilettes, après avoir manipulé des animaux…

La durée souhaitable d’un bon lavage des mains est de 30 secondes au minimum (bien nettoyer également les espaces compris entre les doigts).

– les ongles des doigts doivent être bien taillés pour faciliter le nettoyage des mains.

– éviter les salutations en se touchant la main, en se faisant des accolades ou des bises.

– Tousser ou éternuer dans votre coude, ou dans un mouchoir.

– Utiliser des mouchoirs à usage unique (et les jeter à la poubelle après le premier usage).

MESURES PARTICULIÈRES POUR FREINER LA PROPAGATION DU CORONAVIRUS

– éviter au maximum de poser vos mains sur les comptoirs dans les boutiques, les supers marchés, les pharmacies et autres lieux.

– les poignées des portes d’entrée, pour avoir accès à une boutique ou un super marché ou autres, sont généralement très touchées par plusieurs personnes et peuvent de ce fait être contaminées par le CORONAVIRUS. Il est donc préférable d’avoir un petit paquet de mouchoirs à usage unique et d’utiliser un de ces mouchoirs pour tenir les poignées des portes d’entrée des lieux publics.

– Placer dans votre parcelle, juste à l’entrée, un seau d’eau muni d’un robinet dans lequel on mettra quelques gouttes de javel et un détergent en poudre pour faciliter le nettoyage des mains pour toutes les personnes qui arrivent dans votre parcelle y compris vous même. Le lavage des mains doit être systématique pour toute personne qui vient de l’extérieur de la parcelle.

– à la maison, toutes les poignées des portes doivent être nettoyées 3 fois par jour (matin, midi et soir) ou plus avec un mouchoir à usage unique sur lequel on mettra du javel ou encore des lingettes de nettoyage préconçues, imprégnées d’alcool (de 70 degrés ou plus). On fera la même chose pour les poignées des portières de voitures, le volant, le frein à main, le levier de vitesses, les poignées de frigo, les interrupteurs des maisons, les téléphones portables et tablettes, les télécommandes, les claviers d’ordinateurs, les souris, les consoles de jeux vidéos et autres objets fréquemment manipulés.

– pour ceux qui vont au travail ou passent beaucoup de temps à l’extérieur de la maison en fréquentant des milieux publics, il est souhaitable pour eux avant d’effectuer leur sortie, de placer des vêtements et sous-vêtements propres (de rechange) dans la salle de bain, accrochés à des cintres. Dès leur retour à la maison, ils se dirigent en premier à la douche et enlèvent tous les vêtements et sous-vêtements utilisés qui seront placés dans une corbeille pour habits sales et être mis dans la machine à laver par la suite au moment opportun. Ils prennent une douche et portent les vêtements et sous-vêtements propres. Il faudra le faire tous les jours.

EN RÉALITÉ QUI DOIT PORTER UN MASQUE

Mettre un masque si on ne présente pas de symptômes ne sert à rien car il n’y a pas de risque de projeter des gouttelettes de salive ou de mucus. Les masques de protection doivent être réservés aux personnes qui en ont véritablement besoin : les malades, les soignants et les personnes en contact avéré avec un malade.

RÈGLES À RESPECTER AVANT DE PORTER UN MASQUE

– Avant de mettre un masque, se laver les mains avec une solution hydro-alcoolique ou à l’eau et au savon.

– Vérifier que le masque n’est ni déchiré ni troué.

– Orienter le masque dans le bon sens (bande métallique vers le haut).

– Vérifier que la face colorée du masque est placée vers l’extérieur.

– Placer le masque sur le visage. Pincer la bande métallique ou le bord dur du masque afin qu’il épouse la forme du nez.

– Tirer le bas du masque pour recouvrir la bouche et le menton.

– Après usage, retirer le masque, enlever les élastiques de derrière les oreilles tout en éloignant le masque du visage et des vêtements afin d’éviter de toucher des parties du masque éventuellement contaminées.

– Jeter le masque dans une poubelle fermée immédiatement après usage.

– Après avoir touché ou jeté le masque, se laver les mains avec une solution hydro-alcoolique ou à l’eau et au savon si elles sont visiblement souillées.

VOICI LA RECETTE RECOMMANDÉE PAR L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ (OMS) POUR FABRIQUER DU GEL HYDRO-ALCOOLIQUE CHEZ SOI À LA MAISON

Si vous souhaitez vous lancer dans la formule conseillée, pour un litre, mélangez 833,3 ml d’éthanol (alcool à 90°), 14,5 ml de glycérol (ou glycérine) et 41,7 ml de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée). Il faut y mettre une petite quantité d’eau bouillie refroidie pour atteindre un litre. Le flacon ainsi obtenu ne doit pas être utilisé pendant les trois jours qui suivent. Attendre le 4 ème jour pour commencer à l’utiliser.

 

SUGGESTIONS IMPORTANTES

– Surveillez votre température 2 fois par jour (matin et soir). Pour les adultes par exemple, prendre du PARACÉTAMOL (en cas de fièvre ou de douleur quelconque) à raison d’1g par prises, toutes les 6 à 8 heures sans dépasser la quantité de 3 g par jour. Attention : ne jamais prendre le PARACÉTAMOL à jeûn au risque de s’exposer à complications redoutables au niveau du foie. Il faut toujours manger avant de prendre du PARACÉTAMOL.

– éviter de rendre visite aux personnes à risque (âgées, diabétiques …) pour éviter de les exposer au risque de contamination. Il serait préférable de prendre de leurs nouvelles par téléphone ou par personnes interposées vivant avec ces dernières.

– toutes les personnes à risque de contacter le CORONAVIRUS (âgées, cardiaques, immunodéprimées …) doivent réduire leurs fréquentations des milieux publics et éviter les déplacements inutiles. Ces personnes doivent respecter mordicus les règles barrières contre le CORONAVIRUS.

– toutes les boutiques, supers marchés, pharmacies, hôpitaux, banques, salons de coiffures, arrêts de bus et autres lieux publics doivent être dotés des seaux d’eau munis d’un robinet ( quelques gouttes de javel + détergent en poudre) pour faciliter le lavage des mains de la plupart de la population.

– concernant les transports en commun ( bus hiace, coaster, taxi …) il serait idéal de limiter le nombre de passagers à 2 par sièges et placés chacun, proches des fenêtres tout en veillant à ce que toutes les fenêtres soient grandement ouvertes. Un seul passager sera assis à la cabine avec le chauffeur, proche de la fenêtre également.

Au cas où cette mesure est difficilement applicable on pourrait respecter les anciennes dispositions des passagers par sièges mais en exigeant obligatoirement à tout passager le port d’un masque (passagers ignorants pour lesquels on ne connaît pas l’état actuel de santé), valable également pour tous les chauffeurs et les contrôleurs (receveurs).

– dans leurs différents lieux de travail (administrations, hôpitaux …) le personnel devra effectuer un système de rotation pour réduire la présence de tous les travailleurs le même jour à leurs postes de travail. Il serait souhaitable de faire des programmes journaliers de travail par petits groupes de 4 au plus 10 personnes selon les différents effectifs qui travailleront ainsi 1 jour sur 2 tout en se permutant.

– la paye des salaires des travailleurs doit également obéir aux mesures barrières contre le CORONAVIRUS.

La règle est simple : il n’ y aura pas plus de 10 personnes aux alentours du guichet et le port d’un masque est obligatoire pour ces 10 personnes; après avoir perçu leurs salaires, 10 autres personnes prendront le relai et ainsi de suite.

Une autre méthode peut être également utilisée pour la paye des travailleurs : l’usage du MOBILE MONEY .

Quelques jours avant la paye des salaires, les travailleurs devront se rendre dans leurs banques pour donner leurs noms et prénoms ainsi que leurs numéros de téléphone à partir desquels seront effectués les transferts d’argent le jour de la paye. Le personnel des banques dressera ainsi une liste.

CONSEILS TRÈS IMPORTANT

– Tous les jours, il faut respecter vos heures de sommeil la nuit ( 7 à 8heures souhaitables). Se coucher à 22h00 serait l’idéal. Dormir moins d’heures par jour rendra fragile votre système immunitaire, ce qui vous rendra plus vulnérable aux maladies.

– il serait judicieux de se renforcer en vitamine C par la consommation journalière d’une orange ou mandarine ou au préalable remplacée par la consommation d’ail cru ( 1gousse d’ail par jour en respectant minutieusement : écraser de l’ail et attendre 30 minutes pour commencer à le manger pour en tirer le plus grand profit par l’obtention de l’allicine qui est un puissant stimulateur du système immunitaire).

Même s’il est vrai qu’aucune étude n’a été faite dans ce sens avec le CORONAVIRUS, il n’en demeure pas moins vrai que la consommation journalière de vitamine C (orange, mandarine, ail …) soit très bénéfique pour le système immunitaire.

– si je ressens des signes qui sont comparables à ceux de l’infection par le CORONAVIRUS, je ne me déplace pas (ne pas aller en pharmacie, ni dans un hôpital ni dans une clinique ni cabinet médical ni autre lieu) mais je dois plutôt appeler un numéro d’urgence selon le pays dans lequel je me trouve pour suivre les consignes qui me seront dictées au téléphone par les personnes habilitées à orienter les malades.

 

Source : AfriqueFemme.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page