Société

Le PAIEJ-SP, une opportunité pour l’autonomisation de la femme togolaise

Au nombre des initiatives du Gouvernement togolais pour soutenir l’emploi des jeunes et des femmes figure le Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP). Lancé en avril 2016, il a permis de créer 35 230 emplois en moins de 2 ans dans des petites et moyennes entreprises opérant dans le secteur agricole.

Pour arriver à ces résultats, le PAIEJ-SP adopte une approche innovante en s’appuyant sur les entreprises à fort potentiel capables de tirer vers le haut, les autres acteurs de la chaine de valeur agricole.

Les primo-entreprises sont promues dans les maillons manquants qui pénalisaient la performance de la chaîne entière. Le projet permet ainsi de renforcer les liens commerciaux entre les acteurs de manière à assurer leur viabilité.

Concrètement, 14 290 emplois directs ont été créés, lors des 2 premières années de mise en œuvre, soit plus de la moitié de l’objectif assigné au projet. D’un autre côté, 20 940 emplois temporaires ont été également assurés. 200 femmes dans 21 villages vulnérables bénéficient de financement et d’équipement pour des activités génératrices de revenus.

14 200 producteurs / éleveur (dont 40% de femmes) ont accès au financement ; 1 200 jeunes (dont 40% femmes) formés ont créé leurs entreprises. Un atout formidable pour les femmes entrepreneurs, en termes d’équité du genre et développement.

Le PAEIJ-SP, qui est mis en œuvre par le ministère chargé de l’emploi des jeunes, vise à créer les conditions d’une croissance inclusive, à travers la promotion de l’entreprenariat et l’auto-emploi des jeunes surtout soutenir les femmes.

Le thème de cette année 2020 sur la journée du 8 mars « je suis de la génération égalité : levez-vous pour les droits de la femme » doit donc motiver toutes les femmes à saisir les occasions et moyens disponibles pour leur épanouissement.

Source : l-frii.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page