Société

 Le Minfi dément avoir réfuté la requête de Paul Atanga Nji au sujet de la fermeture du compte Survie-Cameroon-Survival

Le ministre des Finances, Louis Paul Motazé, rejette la paternité d’une correspondance adressée à son homologue de l’Administration territoriale au sujet d’un compte litigieux ouvert dans les livres d’Afriland First Bank dans le cadre de la collecte des fonds pour la lutte contre le coronavirus au Cameroun.

Louis Paul Motaze (c) Droits réservés

En effet, en date du vendredi 17 avril 2020, une correspondance attribuée au MINFI a circulé sur les réseaux sociaux dont la substance faisait état de ce que, ce dernier, préoccupé par les enjeux économiques actuels, ne pouvait pas accordé de l’importance à une enquête que lui recommandait le MINAT : « Nous avons mieux à faire que suivre les traces de 400 millions collectés à l’étranger sous forme de dons pour aider les Camerounais au Cameroun », pouvait-on lire dans ces propos attribués au ministre des Finances (Minfi), s’adressant à son collègue de l’Administration territoriale et relayé par certains organes de presse en ligne.

Cette fausse correspondance, supposée être une fin de non-recevoir de Louis Paul Motaze à son homologue l’ayant saisi pour solliciter l’ouverture d’une enquête sur les activités de l’association dénommée « Cameroon Survival Fund » et si possible geler les fonds collectés sous couvert de celle-ci, a été largement diffusée sur les réseaux sociaux laissant croire à un désaccord ouvert entre les deux membres du Gouvernement au sujet de cette affaire.

Démenti du MINFI

Dans un communiqué signé le 19 avril 2020, le ministre des Finances a apporté son démenti indiquant qu’aucune « réponse du ministre des Finances n’a été adressée à son collègue de l’Administration territoriale ». Et au ministre de renchérir que les auteurs de cette publication n’avaient pour volonté que de « manipuler l’opinion à des fins inavouées ».

De mémoire, le 13 avril 2020, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji saisissait, par voie de correspondance, le Minfi demandant l’ouverture d’une enquête et gel des fonds de l’association « Survie Cameroon Survival Fund » mise sur pied par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). Le motif étant que l’association en elle-même n’avait aucune base légale, autant que l’appel à générosité publique lancée par le parti et dont les comptes étaient domiciliés à Afriland First Bank. Le même jour, Paul Atanga Nji saisissait le directeur général de la banque en question pour exiger la fermeture dudit compte.  

Sans donner suite à cette requête, le ministre des Finances a juste indiqué qu’elle faisait l’objet d’un « Traitement approprié ».

Newsletter :

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page