« L`argent doit servir à embellir le quotidien, peu importe le prix à payer« 

35

« J’ai vécu en couple avec Christine pendant près de dix ans, mais je pense que les conflits liés à l’argent ont largement contribué au délitement de notre couple. Nous nous sommes d’ailleurs séparés il y a deux ans.

J’ai bien conscience d’avoir toujours eu un rapport un peu anarchique aux finances: avant de connaître Christine, je dépensais sans compter dès que mon salaire m’était versé, jusqu’à ne plus avoir un sou sur mon compte en milieu de mois. Je ne faisais pas de gros achats mais j’avais un train de vie ruineux: je dînais dans de bons restaurants, je prenais le taxi… j’avais une femme de ménage… Bref, je vivais au-dessus de mes moyens. 

Des petits plaisirs qui ont très vite lassé Christine. Sans être pingre, elle avait une vision bien plus pragmatique de la vie: plutôt que d’aller au restaurant pour la quatrième fois de la semaine, elle préférait manger un plat de pâtes à la maison. Avec les années, nos divergences se sont accentuées. Elle me demandait des comptes insupportables sur la moindre de mes dépenses. Elle m’a même une fois lancé que j’étais ‘ridicule à vouloir vivre comme le nouveau riche que je n’étais pas’. Evidemment, cela m’a vexé. Pour moi, l’argent doit servir à embellir le quotidien. D’ailleurs, depuis que nous ne sommes plus ensemble, j’ai repris de plus belle mon mode de vie, comme une petite revanche. »

 

Jacques, 45 ans

Photo d’illustration

AfriqueFemme.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here