Politique

L’ambassadeur de France au Cameroun dévoile ce que Paul Biya et lui se sont dit (vidéo)

Après plus d’un moins d’absence, Paul Biya a refait surface à la faveur d’une audience accordée à l’ambassadeur de France au Cameroun Christophe Guilhou au Palais de l’unité d’Etoudi à Yaoundé.

Paul Biya et Christophe Guilhou (c) Droits réservés

Le Chef de l’État a reçu en audience Christophe Guilhou, ambassadeur en exercice de France au Cameroun le jeudi 16 mars 2020 comme indiqué sur son compte twitter officiel.

«Je viens de recevoir au Palais de l’Unité, l’Ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou. Au menu de notre échange de cet après-midi : la gestion de la pandémie COVID-19 au Cameroun, en France et dans le monde», a écrit le président de la République.

Cette rencontre diplomatique est venue éteindre toutes les rumeurs qui annonçaient mort Paul Biya, au regard de son mutisme face à la pandémie de Covid-19 qui sévit au Cameroun comme dans la plupart des pays du monde.

Christophe Guilhou fait le point

Au terme de son échange avec le président camerounais, l’ambassadeur s’est arrêté au micro de la télévision nationale, pour livrer aux journalistes, la quintessence de leur discussion axée notamment sur le nouveau Coronavirus.

«J’ai retrouvé le président Biya qui m’avait reçu en audience il y a un peu plus d’un mois. Nous avons eu une très longue discussion. Nous avons tout d’abord eu une discussion au cours de laquelle j’ai tenu à exprimer les remerciements de la France pour tous les efforts et toute la facilitation des autorités camerounaises qui ont permis le retour en France des français qui ont été bloqués par la fermeture des frontière», a-t-il déclaré d’entrée de jeu. Lebledparle.com s’est procuré la vidéo de la rencontre  et vous la livre ci-dessous l’intégralité des propos de Guilhou.


Newsletter :

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page