Actualités

L’affrontement intercommunautaire de Béoumi a éclaté après qu’un chauffeur Baoulé ait été tailladé à la machette par un chauffeur Dioula (Les détails)

Un violent affrontement a éclaté ce mercredi 15 mai, entre les populations autochtones et allogènes de cette ville située dans le centre de la Côte d’Ivoire, à 60 kilomètre de Bouaké.

Selon nos informations, les échauffourées ont déjà fait un mort et d’importants dégâts.
Les commerces du grand marché et établissements scolaires ont dû fermer en raison des mouvements des populations qui se sont mués en affrontements inter-communautaires.

Tout serait parti, ce matin, jour de marché de la ville, d’un accrochage entre un chauffeur de taxi-moto et un autre chauffeur de taxi “Picnic’’, tous deux respectivement d’ethnies Baoulé et  »Dioula », au niveau de la pharmacie de la ville.

«L’affrontement a été déclenché par un chauffeur de taxi “Picnic’’ qui, lorsqu’il faisait une manœuvre a heurté la moto du jeune chauffeur. Et la moto s’est abîmée. C’est ainsi que le jeune l’a approché pour lui demander des comptes. Mais le chauffeur de la voiture ne l’entendait pas de cette oreille. Il s’est ensuite suivi une violente altercation entre les deux hommes. C’est en ce moment que le chauffeur de la voiture a sorti une machette de son véhicule et a commencé à m’acheter littéralement le jeune homme», a rapporté notre correspondant à Béoumi.

Transporté d’urgence à l’hôpital, d’après des informations, le jeune chauffeur de taxi-moto, aurait malheureusement, fini par succomber à ses blessures.

Ayant donc appris le décès du jeune, les populations autochtones dont il en est membre, ont décidé de le venger. D’où l’affrontement à Béoumi.

Source : Rumeurs d’Abidjan.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page