La CAN 2019 retirée au Cameroun, quelles répercussions ?

86

Comme pressenti depuis plusieurs heures, le comité exécutif de la CAF, réuni ce vendredi, a décidé de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. Un nouvel appel à candidatures va être lancé et les pays intéressés disposeront de 21 jours pour se manifester.

C’était un secret de Polichinelle depuis quelques heures, c’est désormais officiel. Réuni ce vendredi à Accra au Ghana, le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. L’information a été confirmée en début de soirée par le président de l’instance panafricaine, Ahmad. « Aujourd’hui nous avons pris la décision de retirer la CAN 2019 au Cameroun« , a affirmé le dirigeant devant les médias.

Cette décision fait suite aux retards dans la réalisation des infrastructures enregistrés par le Cameroun et à la situation sécuritaire au pays. Les candidats intéressés pour remplacer le pays des Lions Indomptables disposent de 21 jours pour transmettre leur dossier. A priori, l’Afrique du Sud, l’Egypte et le Maroc envisagent de postuler pour organiser la compétition qui aura lieu du 15 juin au 13 juillet prochains avec pour la première fois 24 équipes en lice.

Les éliminatoires impactés, les prochaines éditions aussi ?

On attend désormais des précisions concernant les changements que cette décision implique au niveau des éliminatoires de la CAN. En effet, le Cameroun était déjà qualifié en tant que pays-hôte et il va donc perdre son statut privilégie. Notons que dans ce groupe éliminatoire, le Maroc est déjà qualifié tandis que le Cameroun est 2e. A priori, tout devrait désormais se jouer en mars prochain pour le champion d’Afrique en titre qui validera son billet s’il ne perd pas à domicile face aux Comores lors de la dernière journée.

Par ailleurs, la CAF pourrait décider de laisser deux ans de plus au pays des Lions Indomptables afin de finaliser les travaux en lui proposant d’organiser à la place la CAN 2021. Avec cette alternative, la pilule aurait un peu moins de mal à passer côté camerounais. Reste que ce scénario perturberait tout le calendrier des prochaines CAN puisque l’édition 2021 est censée avoir lieu en Côte d’Ivoire et celle de 2023 en Guinée…

Plus d’infos à suivre…

La CAN 2019 retirée au Cameroun, quelles répercussions ? Le président de la CAF, Ahmad, veut « donner du temps au Cameroun » pour organiser la CAN à l’avenir

Afrik-Foot.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here