L1 – Angers : La vie sans Karl Toko Ekambi

70
Parti à Villarreal cet été, Karl Toko Ekambi a laissé Angers orphelin de son meilleur buteur (17 réalisations) de la saison 2017-18. Le SCO va devoir s’en relever pour éviter de connaitre une saison difficile.

Sofiane Boufal, Nicolas Pépé et maintenant Karl Toko Ekambi. Angers commence à avoir l’habitude. Chaque été ou presque, le SCO voit son meilleur élément offensif prendre le large. Cette fois, l’opération a rapporté gros au club du président Saïd Chabane. Villarreal, qui s’est attaché les services de l’ancien attaquant sochalien, a déboursé 20 M€. Pour le remplacer, Angers a recruté Stéphane Bahoken, laissé libre par Strasbourg. Et pour se donner toutes les chances d’obtenir la signature du Franco-Camerounais, les dirigeants angevins n’ont pas lésiné sur les moyens, avec une très grosse prime à la signature estimée aux alentours du million d’euros.

Tous les regards braqués sur Bahoken

« Il possède les caractéristiques pour être le digne successeur de Karl Toko Ekambi », confie Olivier Pickeu, le manager général, à nos confrères d’Ouest-France. Reste que l’ancien Strasbourgeois, auteur de 7 buts en championnat la saison dernière, va rapidement devoir s’intégrer au sein de sa nouvelle équipe pour être efficace le plus vite possible. Et pourquoi pas dès ce samedi soir contre Nîmes (20h00). « Stéphane Bahoken est un très bon joueur et nous apportera beaucoup de choses, il faut lui laisser le temps de s’adapter au jeu angevin », prévient le capitaine Ismaël Traoré. Comme si le défenseur angevin craignait de voir son nouveau partenaire mis sous pression rapidement.

Une préparation inoffensive

Il faut dire qu’en préparation, le secteur offensif d’Angers a soulevé de nombreuses interrogations. A peine trois buts en sept matchs amicaux. Pas suffisant pour inquiéter Stéphane Moulin, qui retient « une préparation conforme à celle que nous souhaitions face à des adversaires de haut niveau ». Autour de Stéphane Bahoken, le SCO s’est aussi appliqué à faire venir d’autres éléments offensifs, à l’instar Jeff Reine-Adelaïde, définitivement acheté à Arsenal, et Harrison Manzala, recruté à Amiens. Sans oublier le jeune Wilfried Kanga (20 ans), formé au PSG, dont le temps de jeu devrait grimper en 2018-19. C’est peut-être tous ensemble qu’ils feront oublier Karl Toko Ekambi et ses 17 buts de la saison dernière. Derrière, le deuxième buteur angevin, Flavien Tait, n’avait trouvé le chemin des filets qu’à 4 reprises.

StarAfrica.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here