Actualités

Kumba: rencontre entre Dion Ngute et des ex-combattants séparatistes

En mission de paix dans la Région du Sud-Ouest depuis trois jours, le premier ministre, chef du gouvernement était ce jeudi 16 mai 2019 à Kumba, le chef-lieu du département de la MEME, épicentre de la guerre de sécession qui paralyse les activités dans cette partie du pays.

C’est bien connu : le voyage Buea – Kumba, est le plus risqué dans un environnement marqué par la guerre entre l’armée et les combattants séparatistes. Ces derniers, surnommés Amba-boys, parviennent à dicter leur loi, de temps en temps sur cet important axe.

Ce jeudi matin, les combattants sécessionnistes ont lancé une offensive pour empêcher que le chef du gouvernement quitte son QG de Buea pour Kumba où il avait rendez-vous avec la population et des acteurs socio-politiques. Les forces de défendre et de sécurité ont dû effectuer un déploiement spécial pour permettre au convoi du PM de faire un aller et retour sans couac.

Pendant son bref séjour dans le chef-lieu du département de MEME, Joseph Dion Ngute a réitéré à tous ses interlocuteurs, le discours qu’il tient depuis qu’il est en campagne pour la fin de la guerre de sécession dans les Régions anglophones, à savoir, l’offre de paix du président de la République Paul Biya.

La nouveauté enregistrée dans l’étape de Kumba, c’est que, selon notre confrère Jean Pierre Ndzana, l’envoyé spécial de la Radio d’Etat, certains combattants séparatistes se sont spontanément présentés au chef du gouvernement pour se repentir.

« C’est le premier résultat palpable de l’échos favorable réservé au message de paix du chef de l’Etat dont Joseph Dion Ngute est porteur dans la région. La voix pleine d’émotion, les anciens combattants ont dit au premier ministre leurs remords d’avoir pris les armes contre leur propre pays et que plus jamais, cela n’arrivera plus, sauf pour défendre la Nation. A ceux qui sont encore en brousse, l’appel de Joseph Dion Ngute a été clair : « le président Paul Biya, votre père, vous attend à la maison. Revenez sans crainte comme l’enfant prodigue dans la bible, vous êtes pardonnés » rapporte notre confrère au journal du 20h ce jeudi.

Pendant ce voyage à haut risque, le Chef du gouvernement et sa suite ont constaté de visu dans les villages, les plantations et dans la ville de Kumba, les affres de la guerre qui dure depuis trois ans.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page