Actualités

Kenya : l’ex-président Daniel arap Moi condamné pour accaparement de terre

L’ancien chef de l‘État kényan Daniel arap Moi, au pouvoir de 1978 à 2002, a été reconnu coupable vendredi d’accaparement illégal de terres en 1983 et condamné à payer d’importants dommages et intérêts.

Ce jugement fait suite à la plainte déposée par la famille de Noah Kipngeny Chelugui qui accusait l’ancien autocrate kényan, aujourd’hui âgé de 94 ans, d’avoir fait main basse sur 53 hectares de ses terres en 1983, puis de les avoir revendus en 2007 à une société kényane, Rai Plywood Ltd.

“Ce tribunal juge que les plaignants ont été illégalement dépossédés des terres en question”, a déclaré le magistrat Antony Ombwayo.

“Il n’y a pas l’ombre d’un élément matériel expliquant pourquoi l’ancien président a été enregistré comme propriétaire de la terre en question, qui faisait partie (de la propriété) de Noah Kipngeny Chelugui”, a poursuivi le magistrat dans son jugement.

Le juge a condamné M. Moi et la société Rai Plywood à payer solidairement des dommages et intérêts d’un montant d’un milliard de shillings, soit environ 9,75 millions de dollars (8,7 millions d’euros), à la veuve de Noah Kipngeny Chelugui et à leur fils.

Le magistrat n’a toutefois pas précisé combien l’ex-chef de l‘État et la société devaient respectivement payer.

Daniel arap Moi a dirigé le pays d’une main de fer pendant un long règne de 24 ans marqué par une corruption galopante, la torture de ses opposants et de nombreuses détentions arbitraires.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page