Kenya: le ministre de l’intérieur condamné pour avoir expulsé un opposant

73

Le ministre kényan de l’Intérieur et le chef de la police kényane ont été sommés de verser des amendes après avoir expulsé un opposant du pays.

Miguna Miguna, connu pour avoir participé à une cérémonie d’investiture du chef de l’opposition fin janvier, avait été expulsé du Kenya mercredi soir pour la deuxième fois en moins de deux mois.

Il était accusé d’avoir « consenti » à faire prêter serment à Raila Odinga.

Détenteur d’une double nationalité kényane et canadienne, l’opposant aurait été déporté sur un vol à destination de Dubaï peu après son arrivée à Nairobi alors que la justice avait ordonné qu’il soit libéré sous caution et présenté devant un juge.

D’après le juge George Odunga à Nairobi, le ministre de l’Intérieur, Fred Matiangi, le chef de la police, Joseph Boinnet, et le plus haut fonctionnaire des services de l’Immigration, Gordon Odunga, « ont violé la Constitution en ne respectant pas l’État de droit et des décisions de justice.

Ils ont été condamnés à verser une amende de 200,000 shillings kényans (1.600 euros) qui sera déduite de leur salaire du mois prochain.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here