Israël suspend l’accord avec l’ONU sur les migrants africains

26

Brusque volte-face politique donc… Après avoir annoncé dans l’après-midi la signature d’un accord avec le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU qui devait permettre le départ de quelque 16 mille migrants africains vers des pays occidentaux et un nouveau statut pour ceux qui restent en Israël Binyamin Netanyahu se rétracte.

« J’ai décidé de suspendre l’application de cet accord et d’en repenser les termes », écrit le Premier ministre israélien quelques heures plus tard sur sa page Facebook, affirmant avoir été attentif aux critiques contre cet accord.

Deux des pays qui devaient selon Netanyahu accueillir les migrants, l’Allemagne et l’Italie, ont affirmé ne pas être au courant. Mais surtout le nouveau plan israélien a pris de surprise l’aile droite de la coalition gouvernementale.

Face au déferlement des critiques le Premier ministre, très affaibli par les enquêtes, sur des affaires de corruption a donc été contraint de faire machine arrière. Satisfaction de la droite, qui pense que le gel de l’accord n’est toutefois pas suffisant. A gauche, on qualifie la décision de Netanyahu de triste, embarrassante et inquiétante.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here