Inde : Découvrez Lalit Patidar, le garçon de 13 ans atteint du « syndrome du loup-garou » (photos)

109

Un écolier indien souffre d’une maladie rare, le « syndrome du loup-garou » qui a laissé tout son visage couvert de poils.

Lalit Patidar, 13 ans, originaire de Ratlam, dans l’État indien central du Madhya Pradesh, est né avec une hypertrichose congénitale.

Cette maladie incurable provoque des quantités anormales de poils fins jusqu’à 5 cm de long qui poussent sur le visage, les bras et d’autres parties du corps.

Victime d’intimidation de certains de ses camarades, Lalit affirme qu’il a appris à accepter son apparence.

Inde : Découvrez Lalit Patidar, le garçon de 13 ans atteint du « syndrome du loup-garou » (photos)

En dépit de sa condition, l’adolescent rêve de devenir un jour policier pour « mettre tous les voleurs et les criminels en prison ».

«  Suis né avec beaucoup de poils sur le visage et cela me rend différent. Parfois, j’aimerais être comme les autres enfants, mais je ne peux pas faire grand-chose à ce sujet. Je me suis habitué à ce que je suis, et je suis généralement à l’aise avec moi-même », a-t-il déclaré dans les propos cité par Dailymail.

La mère de Lalit, Parvatibai, a été choquée quand il est né. « Dans la première demi-heure qui a suivi la naissance de Lalit, j’ai été étonnée de voir son corps couvert d’une grande quantité de poils. Nous avons immédiatement demandé au pédiatre de l’examiner. Ce dernier a coupé ses poils et nous a révélé qu’il n’y a pas de remède pour cela.

Inde : Découvrez Lalit Patidar, le garçon de 13 ans atteint du « syndrome du loup-garou » (photos)

« J’ai cinq filles et nous avons prié dans des temples pour avoir un fils. Nos prières ont été exaucées quand Lalit est né. Il est différent mais toujours très spécial pour moi parce qu’il est né après de nombreuses prières spéciales ».

Bien qu’habitué à son état, Lalit dit qu’il doit parfois faire face à des mauvaises journées lorsque ses poils l’empêchent de respirer et de voir.

La famille a demandé de l’aide pour leur fils, mais il n’existe aucun remède connu pour cette maladie.

Le père de Lalit, un cultivateur de céleri et d’ail, âgé de 45 ans, Bankatlal a déclaré : « Quand Lalit avait deux ans, je l’ai emmené dans un grand hôpital à Baroda où une équipe de médecins l’a examiné. Après les examens, ils m’ont dit qu’il n’y a pas de remède, mais s’ils en trouvent un, ils m’en informeront ».

Inde : Découvrez Lalit Patidar, le garçon de 13 ans atteint du « syndrome du loup-garou » (photos)

Dans son école, Lalit est l’un des élèves les plus intelligents. Mais il est constamment victime d’intimidation de ses camarades

« Parfois, certains me traitent de singe et me jettent des pierres mais ma famille et mes amis viennent à mon secours et me défendent lors de tels incidents ».

« Il m’arrive parfois de vouloir me faire opérer pour me débarrasser de l’excès de poils parce que je veux être amie avec tout le monde. Ils ne devraient pas hésiter à jouer avec moi ».

Crédit photo : mogaznews

 

Afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here