Incendie de l’Hôpital de District de Kumba : Le ministre de la Santé insensible ?

66

Alors qu’un incendie mortel « d’une très grande ampleur », selon un communiqué du gouvernement, venait de ravager un hôpital de District à Kumba dans le Sud-ouest durant la nuit du 10 au 11 février, le nouveau ministre de la Santé, Malachie Manaouda qui assure pourtant la tutelle, annonçait hier plutôt sa participation à un meeting de remerciement pour sa nomination dans le nouveau gouvernement.

« Je serais tout à l’heure au stade de la GP de Yaoundé pour présider la finale du tournoi de foot organisé spontanément par des jeunes d’Obili pour remercier le Chef de l’Etat en rapport avec ma nomination comme Minsante. Merci à ces valeureux cadets et bonne fête à tous », a écrit sur tweeter ce 11 février aux environs de 15 heures Malachie Manaouda, nommé par décret présidentiel le 04 janvier, lors du dernier réaménagement du gouvernement. Une sortie qui a attisé la furie de nombreux Camerounais dans les réseaux sociaux.

Ce tweet publié le jour de la fête de la Jeunesse au Cameroun, au mépris d’un évènement douloureux qui l’interpellait au premier chef –et qui a pourtant suscité de l’indignation au sein de l’opinion –, a été perçu par de nombreux internautes  comme une indifférence, voire une inconscience de la part du membre du gouvernement.

Outre le non-respect des règles de grammaire dans son message, notamment la conjugaison du verbe « être » au futur de l’indicatif que le ministre a transformé en conditionnel, écrivant « je serais » plutôt que « je serai », qui n’a pas échappé à la curiosité des indignés, plusieurs internautes ont prêté au plus jeune membre du gouvernement l’intention de vouloir tout faire pour sauver son poste, car pour eux, il faut faire allégeance pour être considéré comme un bon ministre au Cameroun, et non se montrer travailleur.

En effet, la nuit du 10 au 11 février dernier, l’Hôpital de District de Kumba a presqu’entièrement été consumé par un incendie que le gouvernement a attribué ce jour à une vingtaine de sécessionnistes anglophones.  Ce « drame » a fait quatre morts dont deux malades brulés vifs, selon un communiqué du gouvernement publié ce 12 février.

Ci-dessous, le tweet de Malachie Manaouda :

                                  

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here