Guinée: Le journaliste Aliou finalement libéré sous condition

24

Conakry (© Afriquinfos 2017)- Arrêté arbitrairement samedi 17 mars 2018 par la Compagnie Mobile d’Intervention Spéciale (CMIS) de Koloma pour avoir répondu à une interlocutrice « d’arrêter de dire que le métier de police est un métier. Ce n’est pas un bon métier parce c’est sont eux qui tuent les gens de façon injuste dans ce pays ».

Malheur pour le confrère dont la réaction n’a pas plus à un officier de police qui écoutait leur conversation. Après quelques contestations, le policier a appelé deux de ses collègues qui sont venu arrêter le journaliste.

Une fois à la base de la CMIS de Koloma, Mamadou Aliou a fait quelques heures avant d’être interrogé sur son arrestation. Après des échanges avec les autorités de cette compagnie, il a finalement été libéré dans la soirée sous condition de n’est rien dire et le conseillant d’éviter de tenir publiquement des propos incitatifs.

I.N.

Afriquinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here