Guinée : levée de fonds réussie pour le financement d’une nouvelle centrale électrique à Conakry

46

Les 121 millions de dollars nécessaires à au projet Tè Power pour la mise en place d’une centrale électrique à Conakry, ont été mobilisés, a affirmé la Tè Power Company SASU, l’entreprise en charge de la construction de l’infrastructure. Alimenté par du fuel lourd, le projet devrait apporter d’ici à la mi-2019 une capacité de production d’électricité de base de 50 MW à un marché guinéen encore déficitaire.

La construction de la centrale thermique, dévolue à la société Endeavor Energy qui détient une participation de 96% dans le Projet Tè Power, est programmée sur une période de 15 mois et doit s’achever à la mi-2019, si le calendrier est respecté. Son entrée en service est très attendue pour soulager les populations des coupures intempestives, en fournissant de l’électricité à environ 1 million de Guinéens. La mobilisation des fonds montre l’implication d’Endeavor Energy qui a alloué au projet 32 millions de dollars sur fonds propres.

Endeavor Energy est une entreprise australienne de gestion de réseau électrique, en charge de la construction de la centrale. Les 89 millions de dollars restants proviennent des caisses d’Overseas Private Investment Corporation (OPIC) et de la CDC. Aussi l’OPIC a accordé 30 millions de dollars de garantie contre les risques politiques qui pourraient impacter la réalisation du projet.

De l’électricité pour un million de Guinéens

L’énergie produite par la centrale devra relever le taux d’électrification actuellement proche des 30% pour une population de 12,4 millions de personnes. La centrale thermique Tè favorisera l’accès à l’électricité pour plus d’un million de Guinéens et la création, à terme, de milliers d’emplois.

«La centrale thermique de Tè Power augmentera jusqu’à 10% l’alimentation électrique et aidera la Guinée à répondre à la demande croissante en énergie», a déclaré le PDG de l’OPIC, Ray Washburne, dans un communiqué.

La Guinée, riche en bauxite, souffre d’une pénurie d’électricité qui a contribué à l’instabilité dans certaines régions minières au cours de l’année écoulée, alors que le pays a d’énormes potentialités de par son climat, sa géographie (pays fortement ensoleillé) et surtout son sous-sol : la Guinée qui veut diversifier ses sources d’approvisionnement en énergie possède les plus grandes réserves de bauxite dont les estimations s’élèvent à 25 milliards de tonnes, soit la moitié des réserves mondiales.

(avec latribuneafrique)

afrik53.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here