Gabon: le juriste et opposant Jules Aristide Ogouliguende est décédé

35

L’opposant et président du Congrès pour la démocratie et la justice est mort à l‘âge de 80 ans.

Personnage bien connu de la classe politique gabonaise, Jules Aristide Bourdes Ogouliguende est décédé ce 26 mars à Libreville dès suite d’une troisième opération pour occlusion intestinale, rapporte des sources locales.

Il a été ministre de 1976 à 1990, notamment ministre de la Fonction publique en 1976 et de la Justice 1978 puis Ministre d‘état pour l’emploi en 1981 et ensuite ministre d‘état pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’environnement en 1983.

En 1990, il est élu député sous la bannière du Parti démocratique gabonais d’Omar Bongo Ondimba. Le 20 novembre de la même année, il sera élu président de l’Assemblée nationale. Lors de son mandat, Jules-Aristide Bourdes-Ogouliguende s‘émancipe vis à vis de l’exécutif en votant par exemple certains textes avec l’opposition.

En janvier 1993 c’est la rupture avec le PDG. Il quitte le PDG et fonde son parti le Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ). Cet ancien dissident passé dans les rangs de l’opposition va démissionner de ce poste et briguer le fauteuil présidentiel à deux reprises en 1993 et 2009.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here