France : Les gilets jaunes saccagent les Champs-Élysées

126

Samedi 16 mars 2019, les « Gilets jaunes » ont posé des actes de violence sans précédent sur les Champs Élysées. Une situation qui a contraint le président français Emmanuel Macron à raccourcir son séjour au Ski.

Le président français Emmanuel Macron a écourté samedi 16 mars 2019 en début de soirée son séjour romantique au Ski avec sa tendre épouse, Brigitte Macron. Il est rentré samedi soir dans la capitale. À son arrivée, il s’est rendu vers 22 h 30 à la cellule de crise du ministère de l’Intérieur.

Il s’agit de l’acte 18 des gilets jaunes. Lors de ces opérations, les manifestants ont saccagé tout sur les Champs Élysées.  Suite à ces gestes de vandalisme, le président a annoncé samedi soir vouloir des « décisions fortes » pour que ces violences « n’adviennent plus ».

En effet, au sein de la classe politique et sur les réseaux sociaux, des opposants ont raillé le week-end au ski du couple présidentiel dans les Pyrénées. En réponse aux critiques, Aurore Bergé, députée LREM et porte-parole du parti présidentiel, cité par le figaro a défendu le chef de l’État qui « est sept jours sur sept et 24 h/24 h au travail ». « Le président a fait un choix de rentrer au regard de la gravité de ce qui s’est passé ». « Il n’y a pas d’incapacité du pouvoir », a-t-elle dit.

Pour lui, « Beaucoup de choses ont été faites depuis novembre, mais très clairement, la journée d’aujourd’hui montre que sur ces sujets-là et ces cas-là, nous n’y sommes pas », a affirmé le président. Pour lui, « tous ceux qui étaient là se sont rendus complices » du saccage des Champs-Élysées. On se rappelle qu’au retour de son voyage en Afrique de l’Est qui l’a conduit à Djibouti, en Éthiopie et au Kenya, Emmanuel Macron annonçait au micro de la dépêche de Midi qu’il comptait rejoindre son épouse Brigitte dans la station de ski des Hautes-Pyrénées, La Mongie, afin de s’y « ressourcer » pendant deux ou trois jours. « Je vais passer deux trois jours ici pour me ressourcer, retrouver des paysages et des visages amis », leur avait-il confié, avant de repartir sur les pistes.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here