Fièvre Lassa: l’Arabie saoudite veut interdire le pèlerinage aux nigérians

23

Une menace plane sur la participation au Hadj des pèlerins nigérians. L’Arabie saoudite, hôte de ce pèlerinage musulman qui se tiendra en août a en effet menacé d’en interdire l’accès aux Nigérians, craignant qu’ils y répandent le virus de la fièvre de Lassa.

Depuis le début de l’année, le Nigeria connaît en effet une épidémie sans précédent de Fièvre Lassa qui a déjà fait 142 morts pour 1 706 cas recensés, dont 400 ont été confirmés positifs, 9 probables, 1.273 négatifs et 24 restent en attente de résultats.

Décrite par l’Organisation mondiale de la santé comme une infection virale appartenant à la même famille de virus que celui de Marburg et d’Ebola, la maladie se transmet par les excrétions de rongeurs ou par contact direct avec du sang, des urines, des selles ou d’autres liquides biologiques d’une personne malade.

Ses symptômes impliquent de la fièvre, de la fatigue, des nausées, des vomissements, de la diarrhée, des maux de tête, des douleurs abdominales, des maux de gorge et un gonflement du visage.

Au Nigeria, le porte-parole de la commission du Hadj, Mousa Ubandawaki, a promis d’apporter une réponse rapide aux inquiétudes de l’Arabie saoudite. Une réunion a dores et déjà été programmée pour ce mercredi avec “tous les officiels des 36 États [dont 20 sont touchés par l‘épidémie, Ndlr], la commission et les officiels du gouvernement fédéral pour discuter”, a-t-il signifié.

Près de la moitié des 180 millions d’habitants du Nigeria sont musulmans.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here