Fatiguée d’être célibataire, une ougandaise a trouvé une solution

98

Une femme célibataire ougandaise frustrée de la pression de ses parents qui lui demandent de se trouver un mari a finalement décidé de se marier à elle-même

Lulu Jemimah, 32 ans, est étudiante à Oxford et le mariage reste la dernière chose qu’elle veut en ce moment. tout ce qu’elle désire c’est d’avoir sa maîtrise en création littéraire à la prestigieuse université .

Elle en a eu marre que sa famille l’oblige à se caser avec le ”bon homme” et, dans le but de mettre un terme à la pression familiale, elle a décidé de se marier à elle-même lors d’une cérémonie de ”mariage bizarre”.

Fatiguée d’être célibataire, une ougandaise a trouvé une solution

Selon Jemimah, le mariage ne lui a coûté que 2 £ pour son taxi pour se rendre sur les lieux. Elle s’était également procurée d’autres objets gratuitement ou en cadeaux de la part d’amis.

 J’ai une forte passion dans la vie et je suis déterminée à atteindre mes objectifs . Mais tout ce que ma famille me demandait, c’était quand j’avais prévu de me marier – ce qui est très important en Ouganda -, suivi du moment où j’aurais des enfants et fonderais une famille.

Mon père a écrit mon discours de mariage quand j’ai eu 16 ans. Chaque année, ma mère prie pour moi et ces dernières années, elle a notamment plaidé en faveur d’un bon mari. Mais je ne voulais simplement pas penser à marcher dans l’allée. Ce n’est pas ce souci qui m’empêche de dormir la nuit.

Lulu, qui travaillait auparavant en tant que journaliste indépendante et consultante en communication pour l’Organisation internationale pour les migrations, a reçu une bourse BA Media (film) de l’Université Macquarie en Australie en 2013.

Après avoir obtenu son diplôme de premier cycle, elle a entrepris une maîtrise à l’Université d’Oxford, qu’elle a commencée en août 2017.

Fatiguée d’être célibataire, une ougandaise a trouvé une solution

Malgré ses résultats scolaires, tout ce que ses parents souhaitaient, c’était qu’elle se trouve un petit ami et se marie, affirme-t-elle.

Lorsque Lulu est retournée chez elle en août pour fêter son anniversaire, elle l’a célébré ensemble avec son mariage étrange grâce à l’aide de certains de ses amis.

«Une de mes amies les plus proches, Karin, m’a rappelée que j’avais beaucoup de choses à célébrer cette année, comme entrer à Oxford, et j’ai plaisanté en disant que je me présenterais dans une robe de mariée», a-t-elle déclaré.

Lulu a organisé la cérémonie de dernière minute à Quepasa Bar dans la capitale ougandaise, Kampala, le 27 août – son 32e anniversaire.

Une amie qui travaille comme designer Web a créé et imprimé ses invitations. Son amie a payé pour louer sa robe, tandis que son frère faisait cuire son gâteau.

Lulu a ajouté:

[Dès] que j’ai envoyé ces messages, j’ai immédiatement reçu des appels téléphoniques demandant qui était le marié. J’ai dit aux gens que c’était une surprise. Je me suis sentie un peu folle d’essayer la robe et d’expliquer que je me mariais à moi-même. Il y avait une sorte de tolérance dédaigneuse de la part des filles dans la boutique de la mariée. C’est vraiment un moment spécial .

Fatiguée d’être célibataire, une ougandaise a trouvé une solution

Le mariage a attiré des journalistes internationaux et nationaux, ainsi que  des réalisateurs de films et des entrepreneurs féministes.

 

 

Crédit photos: Michael O’hagan / SWNS.com

Fatiguée d’être célibataire, une ougandaise a trouvé une solution

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d’ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia.

[email protected]

Afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here