A la uneActualités

En colère, le patron a castré le domestique qui couchait avec sa femme


Les faits qui paraissent invraisemblables se seraient déroulés dans un village de la zone Office du Niger. Les funérailles de l’inconnu (puisque personne ne savait d’où il venait, ni qui sont ses parents) ont été faites entre joie et indignation.

Voulant faire du bien, il s’est créé des problèmes. Un riche commerçant du village rencontre un jeune homme dans l’une des rues de la place publique.  Décidément, l’inconnu venait d’ailleurs.

Le riche homme eut pitié de lui. Il l’hébergea un moment puis l’engagea comme domestique peu après. La relation entre le patron et son domestique se transforma au fil des ans en une parenté « sociale » au point que le domestique gérait sa famille en son absence.

De bouche à oreille la rumeur tombe dans les oreilles du patron : le domestique vit avec son épouse et prenait sa place sur le lit lors de ses voyages. Nonobstant, il garda son sang froid et programme un faux voyage. Il revient au milieu de la nuit, aux environs de 3 heures du matin.

Surprise : les deux amoureux dormaient profondément après s’être rafraîchi les nerfs. Le commerçant furieux appela un ami en plus de deux autres témoins oculaires.

Ils ouvrirent la fenêtre, s’introduisirent dans la chambre à coucher sans que son épouse et son domestique s’en rendent compte. Les jambes de l’épouse infidèle écartées, le domestique tout nu, ses vêtements étant dans l’armoire du patron.

Il n’y avait pas mille choses à faire : castrer le domestique. Ils y sont parvenus après l’avoir attaché sans qu’il ne se défende.

A hôpital-dis au centre de santé de la localité, l’inconnu qui n’avait pas signifié le moindre regret y trouva la mort. Le contrebandier divorça d’avec sa femme. L’épouse infidèle erre toujours dans la nature sans pouvoir se remarier.

Source : l-frii.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page