Actualités

Egypte : six jihadistes présumés tués par la police dans le Sinaï

Six jihadistes présumés ont été tués par des policiers lors d‘échanges de tirs dans le nord de la péninsule du Sinaï, en proie à une insurrection islamiste depuis plusieurs années, a annoncé lundi le ministère égyptien de l’Intérieur.

Dans un communiqué, ce ministère a indiqué avoir mené un assaut sur une “cache” de jihadistes présumés à Bir el-Abed, à l’ouest du chef-lieu de la province du Nord-Sinaï, al-Arich.

Les combattants “se cachaient dans une maison en chantier” et “six membres (du groupe) sont morts lors des échanges de tirs”, selon la même source.

Des armes automatiques ainsi que des explosifs ont été retrouvés.

En février, l’organisation Etat islamique (EI), très active dans cette péninsule du nord-est de l’Egypte, avait revendiqué plusieurs attentats, dont une attaque sur un gazoduc à 80 km à l’est d’al-Arich.

Depuis plusieurs années, l’Egypte fait face à une insurrection persistante dans le nord du Sinaï, qui s’est intensifiée en 2013 après l‘éviction par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi à la suite d’importantes manifestations.

L’armée et la police égyptiennes ont lancé en février 2018 une vaste opération “antiterroriste” dans la région mais aussi dans certaines parties du désert occidental, entre la vallée du Nil et la frontière avec la Libye.

Depuis cette date, environ 840 jihadistes présumés ainsi que près de 67 militaires ont été tués dans des affrontements, selon les chiffres officiels. Aucun bilan vérifié de source indépendante n’est disponible et la région est largement interdite aux journalistes.

AFP

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page