Edmond Biloa : « Il faut qu’on cesse de faire croire aux Camerounais qu’il y a des Camerounais qui en veulent aux gens de l’Ouest »

181

Le professeur Edmond Biloa, Vice-Recteur en charge du contrôle interne et de l’évaluation à l’université de Yaoundé II, était l’un des invités de Serge Aimé Bikoi, dans le cadre de l’émission Zappresse, diffusée entre 10 h – 12 h sur la RTS (Radio Tiemeni Siantou).

Une émission qui traite des sujets d’actualité ayant marqué les esprits pendant la semaine. Le plat de résistance de ce dimanche tournait autour de la haine tribale au Cameroun. Pour le professeur Edmond Biloa, ancien Vice-Recteur de l’université de Dschang, les interpellations des militants du MRC lors des « Marches blanches » du 26 janvier dernier ne doivent pas être assimilées au tribalisme « Personne ne prépare un génocide contre personne. C’est faux ! Rien ne va se passer. Et s’il y a les Camerounais qui ont été interpelés, c’est parce qu’ils ont des problèmes avec la justice. Ce n’est pas parce qu’ils sont de l’Ouest » scande-t-il, avant d’indiquer qu’« Il faut qu’on cesse de faire croire aux Camerounais qu’ils y des Camerounais qui en veulent aux gens de l’Ouest. Non ! C’est extrêmement faux, beaucoup d’entre nous avons vécu à l’Ouest. »

L’ancien Chef de Département des Langues africaines et Linguistique à la Faculté des Arts Lettres et Sciences humaines de l’Université de Yaoundé I illustre son propos en se basant sur son séjour à l’Ouest « Moi j’étais vice-recteur à l’université de Dschang je n’y est jamais eu de problème. Tout le monde savait que je suis du centre, précisément du Mbam. La plupart des Camerounais cohabitent bien ; ils vivent bien ensemble »

Pour lui, le tribalisme n’est qu’une simple expression au Cameroun, car il n’existe véritablement pas « Il n’y a pas de problème tribal au Cameroun, et personne ne prépare un génocide contre l’autre. C’est ça qu’il faut dire aux Camerounais. » Martèle-t-il avant de conclure que « Si les gens ont les démêlés avec la justice, c’est parce que ce sont des individus X, Y ou Z qui ont des démêlés avec la justice. Ce n’est pas une tribu qui a un problème avec la justice en tant que telle ! La question qui ne se pose pas qu’à l’Ouest. Il se pose partout. Au centre au Sud il y a un problème de leadership »

Rappelons que Edmond Biloa est professeur titulaire de linguistique. Avant sa nomination à l’Université de Yaoundé II, il était Vice-recteur en charge du contrôle interne et de l’évaluation à l’Université de Dschang. Il a également occupé les fonctions de Chef de Département des Langues africaines et linguistiques à la Faculté des Arts Lettres et Sciences humaines de l’Université de Yaoundé I, Vice-doyen chargé de la Recherche et de la Coopération à la Faculté des sciences de l’éducation de la même université, et Chef de la cellule des systèmes universitaires comparés au Ministère de l’Enseignement supérieur.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here