Société

Dialogue national : Les élites de la région de l’Ouest réagissent au discours de Pau Biya

L’adresse à la nation hier du Chef de l’État continue de provoquer des réactions. Organismes internationaux et nationaux,  acteurs de la société civils et politiques, chacun y va à sa guise.

Niat Njifendji, élite de la région de l’Ouest

Ce mercredi 11 septembre 2019, soit un jour après le discours du président de la République, les élites de la région de l’Ouest Cameroun ont dit leur détermination et leur engagement au président Paul Biya.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de ce texte parvenu à sa rédaction cet après-midi.

MOTION DE SOUTIEN, DE DÉFÉRENCE ET D’ENCOURAGEMENT DES ÉLITES DE LA RÉGION DE L’OUEST, ADDRESSEE

A S. E PAUL BIYA,

PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ÉTAT, A LA SUITE DU MESSAGE RADIO-TELEVISE

DU MARDI 10 SEPTEMBRE 2019 A LA NATION.

​​​​​Yaoundé, le 11 septembre 2019

Nous, Élites ressortissantes de la région de l’Ouest

​Réunies ce jour, 11 Septembre 2019 à l’initiative de M. Marcel NIAT NJIFENJI, Président du SÉNAT, adressons à S.E. Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’État, la Motion de Soutien, de Déférence et d’Encouragement dont la teneur suit :

Considérant Votre important et historique message à la Nation, en date du 10 septembre 2019 ;

Considérant que ce message est en droite ligne de Votre ferme engagement pour un Cameroun des Grandes Opportunités offertes à tous et à chacun ;

Considérant que Votre message traduit Votre détermination à préserver l’Unité, la Paix et l’Indivisibilité du Cameroun, à promouvoir le développement, le vivre-ensemble et la cohésion sociale, ainsi qu’à renforcer la démocratie, toutes choses auxquelles les populations de la région de l’Ouest sont viscéralement attachées ;

Considérant que Votre message, par sa Méthode, est une preuve supplémentaire de Votre profond attachement au dialogue et à la recherche collective et consensuelle de solutions pour que le Cameroun demeure une nation fière de sa diversité et jalouse de son unité ;

Considérant la souplesse, la modération, la légalité et la constance de Vos efforts en vue de la résolution durable et pacifique de la crise politique et sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ;

Considérant en particulier la qualité et la diversité des mesures déjà prises pour apporter satisfaction aux revendications exprimées par certains de nos compatriotes ressortissants des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ;

Considérant également que, sous Votre haute impulsion, le dialogue constructif a permis d’obtenir des résultats tangibles dans les secteurs de l’éducation et de la justice, notamment ;

Considérant Votre volonté et Votre disponibilité à approfondir la recherche de solutions dans le cadre du respect de la Constitution, en vue de la normalisation de la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest prises au piège de revendications ubuesques portées par des terroristes sans foi, ni loi ;

Considérant Votre engagement à associer tous les Camerounais à la gestion des affaires publiques à travers notamment l’accélération en cours du processus de la décentralisation ;

Considérant Votre détermination à favoriser l’épanouissement de toutes les composantes linguistiques, régionales, religieuses et culturelles de notre cher et beau pays ;

 1) Apportons notre soutien total et inconditionnel aux mesures

Salutaires et décisives annoncées dans Votre important et historique discours du 10 septembre 2019 qui vise la consolidation de la Paix, de l’Unité, de la justice sociale et de l’intégrité territoriale du Cameroun ;

2) Approuvons sans réserve Votre décision de convoquer un Grand

Dialogue national en vue d’apporter des réponses endogènes aux aspirations profondes et légitimes du peuple camerounais, dans le respect de la Constitution ;

3) Témoignons de la véracité de Votre politique d’équilibre régional grâce à laquelle toutes les composantes de la Nation participent pleinement à l’œuvre de construction nationale et jouissent du fruit de l’effort national de développement ;

4) Nous réjouissons de Votre attachement à l’accélération de la décentralisation, à la consolidation du bilinguisme, au pluralisme culturel et à l’indivisibilité de la République ; 

5) Demandons à tous les Camerounais, sans distinction aucune, de répondre favorablement à Votre appel au Grand Dialogue national pour que , tous ensemble, nous puissions relever les défis de la paix, de la sécurité, de l’unité nationale et du progrès économique et social ; 

6) Attirons l’attention de la classe politique, des acteurs de la société civile, des autorités traditionnelles, des dignitaires religieux, des opérateurs économiques, de la diaspora, des femmes et des jeunes sur leur responsabilité historique qui est de soutenir Celui à qui le peuple camerounais a, librement et massivement, confié son destin pour qu’il garantisse la paix, préserve et consolide l’unité nationale promeuve la prospérité et raffermisse le vivre-ensemble ;   

7) Saluons la justesse, la sagesse, la légitimité et la légalité des actions conduites et des mesures prises depuis trois ans, en rapport avec la situation qui prévaut dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ;   

8) Réaffirmons notre adhésion inconditionnelle à Votre politique de paix par le dialogue et la justice, ainsi que de diversité dans l’unité ;

9) Demandons aux pays amis et partenaires extérieurs de respecter, en toute circonstance, notre souveraineté, notre droit à choisir notre voie, conformément à la Constitution de notre pays et aux aspirations de notre peuple ; 

10) Promettons au Président de la République d’être, auprès de toutes les couches sociales, les relais actifs de Son message à la Nation du 10 septembre courant ; 

11) Demandons à tous les Camerounais, sans distinction aucune, d’être les ambassadeurs du Grand Dialogue national ;

12) Lançons un appel aux compatriotes égarés dans l’extrémisme et la violence pour qu’ils renoncent au choix des armes et joignent leur voix à la belle symphonie de la paix, de l’unité et de la concorde nationale orchestrée par le Président de la République ; 

13) Assurons le Président de la République de notre participation directe et indirecte au Grand Dialogue national ;

14) Pronostiquons un succès du Grand Dialogue national à la hauteur des attentes de notre peuple et à la mesure de l’engagement du Président de la République ;

15) Prions Dieu pour qu’Il bénisse le Cameroun, pour qu’Il Vous accorde davantage de sagesse, de santé et de longévité, et Vous comble sans cesse de ses bénédictions, dans l’accomplissement quotidien de Vos hautes et exaltantes missions à la tête de l’État pour le plus grand bonheur du peuple camerounais et de notre pays tout entier.

Fait à Yaoundé, le 11 Septembre 2019

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page