Sport

Désormais en Guinée Équatoriale, Alexandre Belinga crache sur les clubs de l’Elite One

Un peu plus d’un an après son départ de l’équipe nationale du Cameroun, l’ancien sélectionneur des Lions Indomptables signe à Futuro Kings, club de première division équato-guinéenne.

Arrivée à Mongomo le lundi soir, le technicien camerounais a réagi aux questions de la presse. Il a entre autres évoqué les raisons de son choix et celles qui l’ont emmenées à opter pour le pays voisin plutôt que de demeurer sur la scène nationale.

Lebledparle.com vous propose ci-dessous l’essentiel des échanges entre Alexandre Belinga et les médias.

Comment s’est passé votre recrutement à Futuro Kings ?

Un ami entraîneur en Guinée Equatoriale a passé mon numéro au président de Futuro Kings qui m’a appelé. Il m’a parlé du projet tout en précisant qu’il avait déjà un entraîneur Belge. Il m’a proposé d’être son adjoint. Nous avons échangé pendant deux semaines et j’ai accepté l’offre. Le 5 février, j’ai pris l’avion pour Malabo. Actuellement, je viens d’arriver à Mongomo.

Quelles sont les clauses financières de votre contrat ?

Tout ce que je peux vous dire c’est que le président et moi avons trouvé un accord. Je suis satisfait des termes.

Pourquoi avez-vous mis du temps pour rebondir ?

Je voulais un projet personne ne me l’a proposé au Cameroun.

Avec quelle ambition débarquez-vous en Guinée équatoriale ?

Disons que je suis content de faire partie du projet qui est énorme. Je suis là pour apporter le meilleur de moi à l’entraîneur principal pour qu’il réussisse. Sa réussite sera également la mienne et non l’inverse.

Plusieurs camerounais vous sollicité ces dernières années et vous avez décliné leurs offres. Quelles étaient les raisons ?

Certains clubs estimaient que j’étais trop gourmand et d’autres n’avaient rien de concret.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page