Décrets : Paul Biya est-il également le premier hors-la-loi du Cameroun ?

238

Le Chef de l’Etat Camerounais a nommé ce 04 décembre Fai Yengo Francis, Ex gouverneur qui est interdit de sortie du pays pour soupçons de détournements, Coordonnateur du Comité de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR) des sécessionnistes et ex-combattants Boko-Haram.

                

La nomination de Fai Yengo Francis au poste de Coordonnateur du CNDDR relance le débat sur le cumul de fonctions au Cameroun, car l’Administrateur-civil à la retraite cumule à cette nouvelle fonction, avec celles de Président du Conseil d’administration(PCA) du Bureau national de l’Etat Civil (BUNEC) et PCA de l’Agence d’électrification rurale (AER).

Paul Biya reste ainsi dans sa logique depuis 36 ans de pouvoir, de ne nommer que le même à des postes de responsabilité, se retrouvant parfois dans l’obligation de nommer un même individu à plusieurs reprises et à plusieurs postes de responsabilités.  

Dans la même situation, ils sont très nombreux dans l’appareil de l’Etat. Parmi eux, un bat tous recors. Dr Taiga qui est ministre de l’Elevage des Pêches et des Industries Animales est aussi pCA de trois entreprises  et Président du Conseil Directeur (PCD) de trois autres. Un cas qui n’est qu’un simple exemple parmi tant d’autres

Pourtant, Paul Biya a longtemps fait des promesses à la Jeunesse ; lui faisant miroiter à maintes reprises l’espoir de prise en considération de son désir de participer aux prises de décisions qui impactent son quotidien. Il déclarait à juste titre lors de sa prestation de serment le 06 novembre 2018 : J’ai (…) compris votre désir de mieux participer à la prise des décisions qui engagent l’avenir de notre pays. J’en tiendrai compte en ayant à l’esprit que le Cameroun de demain se fera avec vous ».

Quelques jours plus tard, Paul Biya semble ne nommer que ses amis de longue, enfreignant ainsi la loi qui condamne les cumuls de fonction au plus haut niveau des responsabilités étatiques.  

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here