Côte d’Ivoire- Rencontre de Zurich : La Fifa rétablit « la vérité des faits »

62

(© Afriquinfos 2018)-La Fédération internationale de football association (Fifa) est sortie de sa réserve pour ‘’rétablir la vérité des faits’’ de la rencontre de Zürich sur le football ivoirien, ‘’présentés de façon non conforme par certains médias’’, estime Fatma Samoura, Secrétaire générale l’instance mondiale du football.

Dans un courrier adressé, conjointement, au président de la Fédération ivoirienne de football (Fif) et au représentant du G42, Fatma Samoura fait des précisions sur la rencontre du 20 mars dernier ‘’dans un souci de rétablir la réalité des faits présentés de façon non conforme par certains médias’’.

Mme Samoura rappelle que ‘’la réunion a bel et bien eu lieu et les représentants de chaque groupe se sont réunis séparément avec les représentants de la Fifa’’.

Ces réunions (…) ont permis, selon elle, aux représentants de la Fifa d’enregistrer ‘’les points de vue des parties prenantes’’.

La Secrétaire générale de la Fifa fait le constat qu’au terme de ces réunions, ‘’chaque groupe a campé sur sa position, de sorte qu’il n’a pas été possible de concilier les positions des deux camps’’, soulignant que ‘’le médiateur Fifa/Caf, Jacques Anoma, a été convié à cette réunion non pas en  tant que médiateur mais en tant que soutien à la Fifa, pour pouvoir la renseigner sur l’évolution de la situation après le départ d’Abidjan de l’envoyé de la Fifa’’, début janvier.

‘’La Fifa regrette que la famille du football ivoirien ressorte de cette rencontre aussi divisée qu’elle y était entrée, mais n’a pour l’heure pris aucune décision. Elle va continuer de suivre de très près la situation en Côte d’Ivoire et s’assurer que le football ivoirien ne soit pas pris en otage’’, écrit Fatma Samoura.

Elle demande à chacun des protagonistes de ‘’mettre en avant l’intérêt du football ivoirien pour permettre un retour à la sérénité’’.

Le 20 mars 2018, sous l’égide de la Fifa, une rencontre sur la crise qui secoue le football ivoirien aux lendemains de l’élimination de la Côte d’Ivoire par le Maroc (0-2) de la Coupe du monde, Russie 2018, un collectif de membres actifs de la FIF (G42+) a réclamé une assemblée générale extraordinaire avec en point de mire ‘’la révocation’’ du président fédéral, Sidy Diallo, pour ‘’mauvaise’’ gestion du football ivoirien.

V.A.

Afriquinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here