Crise anglophone : Trois religieux enlevés le 23 novembre à Munyengue, libérés ce jeudi

291

Le Vatican a annoncé ce vendredi 30 novembre 2018 la libération hier, de trois missionnaires enlevés le 23 novembre dernier dans la localité de Munyengue, dans le Sud-ouest du Cameroun en proie à la crise à une crise sécessionniste, a appris Lebledparle.com

«Nous rendons grâce à Dieu pour la libération de nos frères missionnaires», a déclaré écrit l’agence d’information du Vatican pour célébrer la libération du père Jude Thaddeus Langeh, du diacre Placide Muntong Gweb et d’un étudiant de la congrégation des Clarétins.

Les religieux avaient été enlevés le 23 novembre dernier avec leur chauffeur alors qu’ils se rendaient à la paroisse de Munyenge pour apporter un appui aux familles victimes des conflits qui ont lieu en zone anglophone.

Le chauffeur pour sa part reste toujours entre les mains des ravisseurs. Aussi, le site Vaticannews.va qui publie l’information ne donne pas plus de détails sur les circonstances de la libération. Il ne dit non plus si une rançon a été payée en échange de leur libération.

Cette libération porte à environs cinq, le nombre fois en un mois que des otages enlevés dans le cadre de la crise anglophone ont été libérés sans effusion de sang.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here