Crise anglophone : Le bilan des victimes s’alourdit suite aux nouvelles attaques, les détails

38

Ce mercredi 25 Avril un soldat de deuxième classe Boumzina a été tué dans une localité du Nord-Ouest. Le combattant est tombé à Ngie sous les balles des indépendantistes qui réclame la propriété de cette zone anglophone a appris Lebledparle.com.

En effet, selon les premiers témoignages des populations, des affrontements sanglants ont opposé les forces de l’ordre aux sécessionistes mercredi dernier. Obstinés par l’objectif de s’approprier les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les combattants de « l’ambazonia »  ont échangé des coups de feu avec l’armée camerounaise pendant plusieurs heures. Une fusillade qui a causé la mort d’au moins trois personnes selon les premières informations rapportées par l’ensemble des médias.

Selon les mêmes sources, le soldat de deuxième classe de l’armée, Albertini Zina Boule ferait parti des victimes. Si le bilan officiel n’a pas encore été publié, les premières sources locales font état cinq morts et de plusieurs blessés. A l’approche des élections, les populations s’indigent et s’inquiètent de la situation dans cette partie du pays. Le président camerounais Paul Biya avait promis d’éradiquer la crise anglophone mais depuis, la situation ne s’est pas vraiment améliorée.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here