Société

Covid-19 au Cameroun: les médias locaux plus alarmistes que le gouvernement au sujet de l’inflation

Pour lutter contre la propagation du Covid-19 dans le territoire camerounais et s’assurer de la stabilité des prix des produits de première nécessité dans les marchés, le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atanga a effectué une descente dans certains espaces commerciaux de la capitale politique camerounaise pour toucher la réalité du doigt.

Image d’illustration (c) Droits réservés

Luc Magloire Mbarga Atangana a visité les marchés du Mfoundi, Mokolo, et Etoudi. Lors de cette descente, le ministre a mis les commerçants en garde contre toute augmentation des produits de première nécessité en cette période de crise sanitaire. Selon des informations à lebledparle.com, les scellés ont été apposés sur certains établissements qui trafiquent les prix dans les marchés Etoudi et Mokolo.

Si tout se passe bien les marchés de la ville de Yaoundé où la majorité des personnes testées positives au Covid-19 sont prises en charge, la réalité est tout autre dans la ville de Douala, capitale économique camerounaise.

Dans un reportage diffusé au journal de 20 heures le 19 mars 2020, soit quelques jours après les 13 mesures du gouvernement, la chaine bleue de Séverin Tchounkeu tente de démontrer à quel point ces circonspections émises par les pouvoirs publics sont perçues une ânée pour les commerçants.

Ils se plaignent des moyens financiers falots, des mesures d’hygiènes assez draconiennes, ils trouvent toute sorte d’excuser pour échapper à la légalité. Certains vont même jusqu’à déclarer la non-existence de la pandémie.

Lebledparle.com vous propose ci-dessous ce reportage de 3 minutes réalisé par nos confrères d’Équinoxe TV.   


Newsletter :

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page