Côte-d’Ivoire : Guillaume Soro demande pardon à Simone Gbagbo [Vidéo]

112

Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale ivoirienne, à la tête d’une délégation qu’il conduisait, a présenté ses condoléances à la famille biologique et politique de feu Aboudrahamane Sangaré, baron du Front populaire ivoirien décédé le samedi 03 novembre 2018. Il a saisi l’occasion pour demander pardon dans l’optique de l’apaisement.

Le président de l’Assemblée nationale était accompagné, lors de cette visite de compassion, de quelques-uns de ses fidèles lieutenants, que sont les ministres Alain Lobognon et Affoussiata Bamba Lamine. Après avoir fait des éloges funèbres au défunt Aboudrahamane Sangaré, Guillaume Soro  a prononcé un discours d’apaisement et surtout de pardon. « Je voudrais à l’occasion de son décès, personnellement et publiquement vous présenter mon pardon, parce que je sais que vous avez souffert de votre chair. Vous avez été triste » a déclaré Guillaume Soro.

Guillaume Soro, alors premier ministre et patron de l’ex rébellion des Forces nouvelles, avait farouchement combattu le pouvoir de l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo, jusqu’à sa chute le 11 avril 2011. Et pour ça il demande pardon. « Pour ceux qui ont souffert et qui m’en ont voulu,  je leur demande pardon. Pour ceux qui ont souffert de ma gouvernance et de mes actions, je vous demande pardon », poursuit-il.

Il a saisi l’occasion pour demander pardon à son tuteur, son professeur d’université et à l’ex première dame de Côte-d’Ivoire. « Je demande à la première qui m’a bien connu, je vous offre à chacun, à chacune mon pardon », ajoute Guillaume Soro.

Le président de l’Assemblée nationale de Côte-d’Ivoire est résolument tourné vers la réconciliation. Lors de l’amicale des présidents d’association estudiantine de Côte-d’Ivoire, il a souhaité la libération de Charles Blé Goudé.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here