Actualités

Côte d’Ivoire : décès du colonel Wattao, un des proches de Guillaume Soro

De nombreux médias sont formels. Le colonel Issiaka Ouattara dit Wattao, est décédé dimanche à New York aux États-Unis. L’ancien numéro 2 de la garde républicaine et proche de Guillaume Soro a succombé à un diabète avancé.

La Côte d’Ivoire démarre la nouvelle année par la perte d’un personnage notoire. Il s’agit du colonel Issiaka Ouattara dit Wattao qui a tiré sa révérence hier à New York où il avait été évacué le 13 décembre dernier pour un diabète avancé identifié avec un grand retard.

Né en 1967 à Bouna au nord-est de la Côte d’Ivoire, Wattao a pris de l’importance au sein des Forces nouvelles (FN), une rébellion dirigée par Guillaume Soro.

En 2011, pendant que la Côte d’Ivoire sombre dans une crise postélectorale entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara et alors qu’il est commandant de zone dans le centre-ouest, Wattao lance une offensive sur Abidjan et contribue à la chute de Laurent Gbagbo au profit d’Alassane Ouattara.

Comme tous les seigneurs de guerre ayant combattu pendant la crise postélectorale, celui qui était affublé d’une litanie de surnoms dont « whisky » et« Saha Bélé-Bélé », (gros serpent, en malinké), sera récompensé par le nouveau régime.

Il a ainsi occupé plusieurs postes dont commandant adjoint de la Garde républicaine, chargé de la sécurité du chef de l‘état avant d‘être nommé en 2013 deuxième personnalité d’une unité en charge de la sécurité de la ville d’Abidjan.

Mais en 2014, Issiaka est démis de ses fonctions. Ce qui a été vu par des observateurs comme un début de disgrâce vis-à-vis d’Abidjan.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page