Clash Booba-Kaaris : le Procureur de Créteil requiert un an de prison avec sursis contre les deux rappeurs

142

Paris (© 2018 Afriquinfos)-Après leur violente bagarre à l’aéroport d’Orly le 1er août dernier, les deux rappeurs français Booba  et Kaaris sont passés à la barre ce jeudi 06 septembre. Selon la réquisition du procureur de Créteil, ils risquent une peine de prison d’un an avec sursis.

Jusque-là, ils s’étaient contentés de clashs via leurs chansons ou encore par des posts sur les réseaux sociaux. Le 1er août dernier, ils ont, selon le Procureur de Créteil, franchi la ligne rouge. Booba et Kaaris, les deux rappeurs dont l’animosité l’un pour l’autre, n’est un secret pour personne, en sont venus aux mains à l’aéroport d’Orly, entrainant une grosse bagarre impliquant leur entourage. Résultat : des blessés légers, plusieurs vols retardés et plus de 50.000 euros de préjudice.

Pour le Procureur du Tribunal Correctionnel de Créteil où ils comparaissaient ce jeudi, Elie Yaffa (Booba) et Gnakouri Okou (Kaaris) de leurs vrais noms, sont tous les deux responsables de la rixe car ils ont porté les premiers coups. Tous deux plaident la légitime défense et prônent désormais l’apaisement. En attendant le verdict, les deux ennemis jurés du rap français, ont interdiction de quitter la France. Des membres de leur garde rapprochée qui ont également participé à la bagarre sont eux aussi le coup de poursuites pour violences aggravées et vols en réunion. Le parquet a requis des peines allant jusqu’à 8 mois ferme pour certains, en fonction de la gravité des violences et des antécédents de chacun.

Ce n’est donc pas de sitôt qu’on verra les deux artistes faire un featuring. S’ils font profil bas pour le moment, un ou deux titres de leurs prochains albums risquent de servir à régler leur compte.

Boniface.T.

Afriquinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here