Actualités

CEEAC : mobilisation contre l’insécurité alimentaire


Avec notre correspondant à Brazzaville, Laudes Martial

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle préoccupe les Parlementaires d’Afrique centrale qui ont débattu de la question mardi à Brazzaville, au Congo.

Une rencontre présidée par le chef de l‘État congolais Denis Sassou Nguesso qui a exhorté les élus à s’impliquer davantage dans la lutte pour éradiquer le mal.

nous pensons que le problème est alarmant et il faut agir

“élus du peuple et en votre qualité de législateurs, il vous faut montrer l’exemple en devenant des acteurs pragmatiques de première ligne sur le terrain. Au rythme d’un parlementaire un champ ; de préférence chacun d’entre vous dans sa circonscription électorale. Il nous faut impérativement remporter la bataille de la sécurité alimentaire et nutritionnelle”, a déclaré le président congolais.

Un appel qui en dit long sur l’urgence de la situation telle que le montrent les statistiques alarmantes de l’ONU qui estime que 42,7 millions des 220 millions de personnes touchées par la faim en Afrique Subsaharienne vivent en Afrique centrale. Et les spécialistes comptent sur le soutien des Parlementaires pour inverser la tendance.

Et pour Aïssa Mamadou Taibou, nutritionniste au bureau régional de la FAO pour l’Afrique centrale “les Parlementaires ont un rôle à jouer dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition. Parce que la situation mondiale de façon générale est catastrophique. Le problème est alarmant au point où nous nous nous nous retrouvons avec 821 millions de personnes qui sont sous-alimentées dont 257 millions en Afrique subsaharienne et de façon spécifique presque 43 millions en Afrique centrale.Il faut donc agir”.

Conscients de leur importance dans la société, les Parlementaires d’Afrique centrale espèrent faire de cette rencontre de Brazzaville le point de départ d’une nouvelle stratégie dans cette lutte contre l’insécurité alimentaire.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page