Ce sans papier africain préfère mourir que de rentrer dans son papier, il tente un suicide: une témoin raconte

88

La vidéo, à la fois triste et choquante, fait le tour des réseaux sociaux depuis la semaine dernière. Elle émeut l’opinion. Vendredi 23 novembre 2018, dans le flamboyant Palais de justice de Paris, à Clichy, un sans papier africain vient de se faire débouter : il doit être expulsé vers son pays. Mais, lui préfère plutôt mourir que de devoir renter chez lui. Il tente alors de se suicider.

«L’homme a chuté du 4e étage après avoir enjambé le garde-corps vitré (…) trois agents ont tenté en vain de le retenir pendant plusieurs minutes», a indiqué une source judiciaire, citée par l’AFP.

«Polyfracturé», il a été transporté à l’hôpital dans «un état grave», selon un porte-parole des sapeurs-pompiers de Paris. Mais «ses jours ne sont pas en danger», a indiqué une source proche du dossier, ajoute la même source.

Les policiers ont réussi à le retenir par le bras pendant plusieurs minutes mais il a fini par tomber, vers 10H45. En contrebas, des témoins avaient eu le temps de créer un cordon et de disposer des vêtements, a raconté à l’AFP Rémy Heitz, le nouveau procureur de la République de Paris.

Selon des informations d’Afrique Connection, l’homme en question est originaire du Burkina Faso.

«Il est tombé devant la cafétéria, où j’étais. On a entendu des hurlements et on s’est précipité», a témoigné une avocate auprès de l’AFP.

«On a vu un jeune homme noir tenu par quelqu’un. Il ne faisait aucun effort pour remonter, au contraire, il tapait avec ses pieds contre le mur pour tomber», a-t-elle ajouté. «On était une vingtaine en bas, on a tous posé nos manteaux pour amortir sa chute, mais il a fini par tomber en heurtant un lampadaire et il est tombé à côté».

Une témoin des faits a raconté sur les réseaux sociaux ce qu’il s’est réellement passé.

VOIR ICI SON TEMOIGNAGE 

REVOIR AUSSI ICI LA VIDEO DE LA TENTATIVE DE SUICIDE EN DIRECT

Afrique Connection

 

AfriqueConnection

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here