CAN 2019 au Cameroun : la CAF maintient le suspense ; le Maroc dans les starting-blocks

84

Yaoundé (© 2018 Afriquinfos)- L’Assemblée générale de la Confédération Africaine de Football (CAF) se tient ce 30 septembre à Sharm El SheIk (Egypte). Alors qu’il y était attendu une décision de l’instance sur l’organisation ou non de la CAN 2019 au Cameroun, il n’en sera rien. Ahmad Ahmad, président de la CAF réserve sa décision pour l’après élection présidentielle prévue le 07 octobre prochain dans le pays.

Il faudra attendre la fin de l’élection présidentielle au Cameroun pour connaître la décision de la CAF sur l’organisation de la CAN 2019.  « Aucune communication quant à la décision qui sera prise avant la présidentielle camerounaise du 7 octobre…Nous ne voulons pas perturber la campagne », a confié, Ahmad Ahmad au journal Le Monde. Tous les regards étaient en effet braqués sur Sharm-El-Sheik où se tiendra l’Assemblée générale extraordinaire de l’instance faitière du football continental.  A moins d’un an de la compétition, le pays des Lions Indomptables est loin du compte en termes d’infrastructures. « Le Cameroun a toujours de gros problèmes d’infrastructures, comme les emplacements et même les hôtels », confiait Ahmad Ahmad en août dernier  à la chaîne sportive KweseESPN.

Le dirigeant malgache était plutôt sceptique et ne le cachait pas. « Il y a beaucoup de choses qui manquent encore et il reste peu de temps…Je ne suis pas sûr que le Cameroun soit prêt à accueillir la CAN », déplorait-il.  Il évoquait déjà l’idée d’une délocalisation de la compétition. Aussi le report de la décision de la CAF à l’après élection du 07 octobre fait penser à un scénario à la Kenyane. La CAF avait attendu la fin de la présidentielle de 2017 pour retirer le CHAN à ce pays.

En cas de délocalisation, le nom du Maroc revient avec insistance. De nombreux médias voient le Royaume chérifien abriter la joute continentale en 2019. Disposant d’infrastructures de qualité, Rabat pourrait jouer le rôle de sauveur. Néanmoins, l’Afrique du Sud ou la Guinée Equatoriale sont également évoquées.

S.B.

Afriquinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here