Cameroun/Université de Douala : Une centaine d’ouvrages littéraires à offrir à des étudiants méritants

0
13

Après l’Association des Etudiants de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Yaoundé II-Soa en 2014, l’Association des Etudiants de la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Yaoundé I en 2015, le Club du Journal Universitaire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar en 2016, c’était au tour du Club Unesco de l’Université de Douala de bénéficier de la donation de livres de la Journée de l’Etudiant-GPAL 2017.

Une centaine d’ouvrages ont été ainsi remis aux responsables du Club Unesco ce vendredi 10 novembre, qui se chargeront ensuite de les distribuer à des étudiants méritants de l’Université de Douala. Il s’agissait principalement de livres s’étant illustrés lors des diverses éditions des Grands prix des Associations Littéraires, dont ceux primés lors de la dernière édition, « Afrotopia » de Felwine Sarr dans la catégorie Recherche, et « AFANE – Forêt Equatoriale » d’Eric Mendi dans les Belles-Lettres.

Une autre articulation non moins importante de la cérémonie a été la remise du Prix Tam-tam de la Nouvelle (Tam-tam Short Story Prize) à l’auteur d’expression anglaise J. Shenga, qui a fait le voyage de Bamenda pour venir recevoir son trophée. J. Shenga succède ainsi à la poétesse française Marie Hurtrel, qui avait déjà été honorée du Prix Tam-tam (de la Poésie) en 2015, à l’occasion de la cérémonie de la Journée de l’Etudiant-GPAL 2015 qui s’était tenue à l’Université de Yaoundé I.

Interviewé au sortir de la cérémonie, J. Shenga a confié qu’il était très heureux et honoré par cette nouvelle distinction, mais aussi qu’il travaillait actuellement sur le manuscrit d’un roman. Mister Shenga n’en est pas à son premier coup d’éclat sur la scène littéraire internationale. En 2002, il a été lauréat du BBC Short Story Competition avec « Cell Block », et son recueil de nouvelles « The feast never ends » lui a valu une place de finaliste aux GPAL 2014 (c’était alors une première pour un auteur d’expression anglaise).      

LeBledParle.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here