Cameroun : Un journaliste d’Equinoxe accuse ses confrères démissionnaires de se « laisser prendre dans le piège des milliards »

29

Après les attaques du Journal Le 4e Pouvoir qui prétend que Equinoxe Tv vire les femmes enceintes, rajoutant que  « Des femmes enceintes et mariées sont désormais la cible du « dictateur » Théophile Biamou ( DG Equinoxe Radio et Télé, ndlr) » Aureole Tchoumi, journaliste au groupe la Nouvelle Expression répond.

Lebledparle.com vous propose un extrait de cette note publiée sur son compte Facebook ce 06 décembre 2017 .

Le Quatrième Pouvoir qui se démarque de plus en plus par l’injure, la diffamation, la provocation et le chantage a prouvé par ce torchon qu’il n’est digne d’aucun intérêt.

Primo il n’existe pas de Groupe Équinoxe. La loi relative à la communication sociale au Cameroun est claire à ce sujet: « nul ne peut être propriétaire de plus d’un organe de presse »

Secundo, l’éthique professionnelle exige que le journaliste recoupe à diverses sources avant de se livrer au traitement. M. Biamou qui est injurié et diffamé n’a pas été contacté par le rédacteur de cet article.

Je me refusais de faire du cas par cas pour ne pas heurter des sensibilités. Mais ma liberté de ton exige que je précise quelques points:

– Sandrine Yamga devait partir directement d’équinoxe pour le Canada rejoindre son époux. Nous le savions tous dans la presse. La retirer de Droit de Réponse obéissait à un principe clair: savoir préparer la relève. Mais elle demeurait REC Adjoint et son salaire ne souffrait de rien.

– Linda Djomou est pêchée dans l’équipe jeune. Elle est brillante et talentueuse. On la titularise et hop elle baisse la garde. Malgré sa méforme due à sa grossesse son salaire ne souffrait de rien. Dans toutes les entreprises sérieuses au monde, même dans les armées, il y a un délai avant de contracter grossesse, Mariage, ou de bénéficier de quelque congé que ce soit dès votre recrutement. Il y avait un choix à faire Linda l’a fait. Bon vent à elle.

– Veronica Aji a plusieurs fois laissé le 19h tombé à la suite d’un malaise de dernière minute. Même après son accouchement elle a bénéficié des avantages liés à son statut. Mais le relâchement a été très vite perçu et malgré les nombreuse relances de la hiérarchie et la direction elle n’a pas amélioré les retards et les absences. Rien de ce que prétend le Quatrième pouvoir.

– Mélissa était la vedette de sa génération. Je le redis il faut faire des choix dans la vie. Après sa première grossesse elle est revenue et travaillait normalement et je vais même vous dire que j’avais suggéré qu’elle remplace Julie Ngue à Paroles de femme dont j’étais le Chef d’édition. Vu que Julie devait aller en congés sous peu. Mais Mélissa était surtout partagée entre ses événements culturels et Équinoxe. Sa présence à Équinoxe et son rendement avaient bien diminué. J’ai même conçu personnellement un de ses dossiers de sponsoring pour un évent qui n’avait aucun lien avec Équinoxe. Rien de mal mais on parle d’une entreprise à capitaux privés. Une entreprise commerciale, pas de la fonction publique. Donc Mélissa rêvait déjà de tout autre chose mais attendait le bon moment pour partir. Rien de ce que prétend le Quatrième Pouvoir.

-Sam Séverin Ango. Il arrive à Equinoxe venant de Yaoundé où le projet éditorial a capoté. Son 10-12 de Yaoundé était passé inaperçu. C’est moi qui accueille Sam à Equinoxe et j’ai la charge de travailler la longueur de ses papiers et sa tonalité. J’ai travaillé 5 semaines avec Sam en Studio B et je percevais 25000 francs par semaine. J’étais son coach vocal. Il vit encore pour le témoigner. Sam était dans une mauvaise posture au début mais son courage et la chance qu’Equinoxe lui offrait de se refaire a joué en sa faveur. Sam avait l’air maladif au début, mais comparé au Sam du Zénith. Équinoxe a révélé au Cameroun le plus grand SSA que l’univers médiatique n’ait pas connu par le passé. Il s’en va sans signaler et sans discuter avec sa Direction. Juste parce que Me Akere Muna est un milliardaire en passe de devenir Président de la République. C’est de l’opportunisme, je ne le juge pas, je lui souhaite bon vent.

– Albertine Bitjaga, c’est moi qui la fait venir à Equinoxe. Elle travaille à Camnews 24 et Sandrine Yamga prépare son voyage en coulisses. J’ai la charge de proposer 5 filles pour booster la branche féminine d’équinoxe. Je vais à Balafon à deux reprises chercher Victorine Mfendung, que j’étais toujours venu voir pour le projet Afrik 2. Elle me dit être bien à Balafon. Je fais le tour. Il me restait 2 jours pour livrer mes filles. Zobel me reçoit à Camnews pour qu’on aille manger midi et sur un écran je vois Albertine. Tout de suite je tombe amoureux de sa silhouette et je la contacte. Même après son recrutement j’ai la charge de lui inculquer le  »ton équinoxe ». Je perçois 25 000 frs pour cela. Vu qu’on a bossé une seule semaine. Elle avait tout ce qu’il fallait pour remplacer Sandrine. Quand elle entre plus tard en négociations avec Vision 4, elle ne se fait pas discrète et l’administration soupçonne un départ imminent. Kate est lancée dans le bain, elle si fine, si jolie, si forte tout autant qu’Albertine ma camarade de promotion à l’école Supérieure de Journalisme de Paris.

Elle aussi est partie d’équinoxe sans dire à sa direction. Sans me dire à moi son camarade frère et ami qui l’a aidé à devenir une vraie vedette. Rien de ce que prétend le Quatrième Pouvoir.

Je vais m’arrêter là, pour dire à ces confrères que je ne les livre pas à la vindicte mais ils doivent savoir démentir les fausses accusations. Monsieur Biamou n’est pas un dieu. La fille qui a été recrutée après avoir couché avec un Responsable d’Equinoxe n’existe pas. Cette pratique n’existe pas à Équinoxe. Tu es talentueuse on te positionne. C’est la seule chaine qui ne considère pas l’antenne comme un mythe. Les jeunes y ont de l’avenir.

Mon cas je suis parti d’équinoxe pour un projet éditorial qui me bluffait. On me parlait de 350 000 mille de salaire. Mais je dois reconnaître que ce fut une erreur parce que l’objectif déguisé était d’ébranler Équinoxe et me laisser au chômage. J’ai fais deux ans de chômage à cause de ce choix. Et c’est pourquoi j’exhorte les jeunes confrères à ne plus se laisser prendre dans le piège des milliards. Je suis de retour aujourd’hui et j’ai la lourde responsabilité non de défendre ma chapelle ou mon entreprise mais de rétablir les faits.

Équinoxe reste inébranlable.

Donc Monsieur Chouta ( Membre du journal Le 4e Pouvoir, ndlr) voilà les réalités d’équinoxe. Je vous invite à respecter les exigences éthiques et déontologiques de notre profession.

Je me réserve le droit de vous attaquer en justice si vous ne restituez pas les faits dans un délai de 7 jours à compter d’aujourd’hui.

PS: je ne suis pas porte-parole d’Equinoxe. Je parle en tant qu’acteur des faits et proche des personnes dont on veut utiliser le nom aujourd’hui pour salir mon entreprise.

Salutations

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here