Cameroun : Pour défendre sa présumée victoire, Kamto envisagerait de saisir des juridictions internationales

48

Après avoir vu son recours rejeté par le conseil constitutionnel, un proche de Maurice Kamto laisse entendre qu’il va saisir les juridictions internationales pour revendiquer sa victoire auto-proclamée faite dans une déclaration le 8 octobre 2018.

C’est une grande déception dans le camp de Maurice Kamto après le rejet de son recours par le conseil constitutionnel, selon Me Fidèle Djoumbissie, Avocat au Barreau du Cameroun et Conseil de Maurice Kamto lors du contentieux post électoral. « La première réaction, c’est la déception pour sentiment d’insatisfaction pour ce Conseil constitutionnel qui a raté l’occasion de rentrer dans l’histoire. Parce que pour une décision pareille qui conclut au rejet du recours en disant que les moyens ne sont pas fondés, c’est une décision qui ne rassure pas pour l’avancée de la démocratie dans notre pays », se désole l’Avocat.

D’après le juriste son client ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il envisagerait de porter le contentieux à l’internationale.  « Si nous allons aux instances internationales, ce sera pour indiquer qu’il y a quelque chose qui ne se passe pas bien au Cameroun, et que la volonté populaire soit respectée», annonce l’Avocat Djoumbissie.

Maurice Kamto pourrait alors saisir des juridictions internationales, Pour rappel, le contentieux post électoral a été vidé ce vendredi 19 octobre 2018 à 2 heures du matin. Sur les dix-huit recours en contentieux post-électoral  adressés au Conseil constitutionnel camerounais au lendemain de la présidentielle du 7 octobre, aucune n’a été acceptée.

Place désormais à la publication officielle des résultats du scrutin présidentiel au plutard le lundi 22 octobre 2018.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here