Cameroun : Maurice Kamto interdit de sortir de son domicile par les forces de police et gendarmerie

62

Après son arrestation par les forces de l’ordre ce mardi 6 novembre 2018 au quartier Nlongkak, puis ramené chez lui, Maurice Kamto est désormais assigné à résidence surveillé et interdit de tout mouvement.

« Maurice KAMTO est séquestré et interdit de tous mouvements par les forces de police et de gendarmerie. Voulant se rendre à un rendez-vous il y a tout juste quelques minutes, Maurice KAMTO s’est vu signifier une fin de non-recevoir à sa volonté de sortir de chez lui par ces forces », écrit Bibou Nissack son Porte-parole ce mercredi sur sa page Facbook officielle.

Le leader n’a pas reçu de notification d’assignation à résidence  et son Porte-parole parle d’interdiction arbitraire. « Vu qu’aucune notification portant assignation à résidence ne lui a été jusqu’à présent servie, alors cette interdiction relève du pur et simple arbitraire dictatorial », poursuit-il.

Il accuse e régime de Yaoundé de vouloir museler Maurice Kamto. « Il ne fait plus aucun doute que le régime de Yaoundé veut museler et emprisonner arbitrairement et de façon tacite celui qui est la preuve et la victime vivante du hold-up électoral au Cameroun », ajoute Olivier Bibou Nissack.

« Sachant que les recours au plan international sont mis en branle, le régime de Yaoundé veut rendre muet et invisible de la scène nationale et internationale Maurice KAMTO », conclue BN.

Environ 19 proches de Maurice KAMTO, ont été libérés ce petit matin vers 01h à la Police Judiciaire, après avoir été a arrêtés dans la journée d’hier lorsque se déroulaient  les cérémonies de prestation serment de Paul BIYA qui ont couru jusque tard le soir.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here