Cameroun : l’UEPA et l’IFORD s’unissent pour vulgariser le nouveau paradigme démographique, l’Approche par les Capabilités

202

Le campus de l’Institut de Formation et de Recherche Démographique (IFORD) situé à l’Université de Yaoundé I a servi de cadre ce mercredi 01er août 2018 pour la cérémonie officielle d’ouverture de l’« Atelier francophone de mise à niveau sur l’Approche par les capabilités (AC) dans les études et programmes de la population ».

 

Cette cérémonie a été sous le patronage du Ministre de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT), représenté par le Secrétaire général de ce département ministériel, M. Jean TCHOFFO.

L’Atelier sur l’Approche par les Capabilités (AC) qui s’étend sur 10 jours est l’œuvre de l’Union pour l’Etude de la Population Africaine (UEPA). Partenaire privilégié de l’IFORD dans les questions de population en Afrique. Le but principal du panel UEPA est la vulgarisation de l’Approche par les Capabilités et cela passe par la familiarisation des participants avec la philosophie, l’éthique de ce nouveau paradigme qui met l’accent sur les inégalités. La finalité de cet atelier est de mettre sur pied un réseau de démographes africains et des personnes qui s’intéressent aux sciences sociales afin de promouvoir, asseoir et pérenniser ce nouveau paradigme qui se penche sur la liberté d’atteindre (capacité d’être et de faire dans un contexte donné).

La pertinence du paradigme

« L’Approche par les capabilités (AC), c’est comment mieux comprendre les sources des inégalités. Elle permet de mieux réfléchir sur les raisons des inégalités des opportunités. C’est une philosophie pour comprendre les inégalités en intégrant le point des individus, l’individu dans son environnement », a indiqué le Prof. Claudine Sauvain Dugerdil, Professeur de démographie à l’Université de Genève, par ailleurs Présidente du Panel Approche par les Capabilités.

Par ailleurs, si on s’en tient au propos du Prof. Claudine Sauvain Dugerdil.

« L’IFORD reste un centre d’excellence et de référence en questions de population en Afrique. Personnellement je n’ai pas collaboré directement avec mes collègues professeurs de l’IFORD, mais j’ai beaucoup de mes étudiants africains qui ont été formés par l’IFORD et qui sont de très bons Démographes c’est la preuve que c’est une institution de compétence et en plus, l’IFORD reste l’unique institut africain formant de cadres de haut niveau dans son domaine de compétence et regroupe plus d’une vingtaine de pays. Ainsi il devient un cadre indiqué pour réfléchir sur cet autre concept basé sur la compréhension des inégalités.

En bref, c’est une <

Attentes et perspectives pédagogiques sur l’Approche par les Capabilités

« Cet atelier entre parfaitement dans le cadre des missions de l’IFORD, notamment celle qui est en rapport avec la formation de courte durée ou formation à distance. L’AC est un outil novateur, qui a été développé dans d’autres pays, plus particulièrement dans les pays occidentaux. Et en Afrique, c’est une Approche peu connue, donc nous comptons sur les résultats de cet atelier pour structurer les analyses, identifier les populations cibles. L’AC est aussi un outil de prise de décision dans le cadre de l’élaboration des politiques de développement dans nos pays>>, reconnaissait le Professeur. Didier Nganawara, Directeur des Etudes et formations à l’IFORD.

Le panel pour l’instant est francophone, il y aura un panel anglophone sur les Capabilités dans un proche avenir. Pour mémoire, l’Approche par les Capabilités (AC), a été développée par Amartya Sen (Prix Nobel d’économie) et ses collègues en 1979

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here