Cameroun : Les ayants droits des victimes de l’accident de train d’Eséka simplifient le montant d’indemnisation à verser par Camrail

93

Après la condamnation de Camrail pour « pour homicide, blessures involontaires et activités dangereuses », le Tribunal de première instance d’Eséka a dévoilé la somme à verser par la société de chemin de fer pour dédommager les ayants droits des victimes. Ceux-ci trouvent dérisoires cette somme.

Il s’agit des six ayants droits qui avaient saisi le tribunal pour obtenir réparation, après l’échec d’un arrangement à l’amiable avec les assureurs de Camrail. Mais au final  la justice ne s’est finalement prononcée que sur cinq cas. C’est donc ces cinq ayant droit qui minimisent la somme que le Tribunal d’Eséka a sommé à Camrail de leur reverser au titre d’indemnisations.

« Les avocats de la partie civile estiment que les montants validés par le tribunal, pour un montant d’environ 50 millions de francs CFA, sont dérisoires alors qu’ils n’ont présenté au tribunal que six dossiers d’indemnisation », indique une source proche du dossier, rapproché par Investir au Cameroun qui ajoute que  « les autres dossiers ont en réalité déjà fait l’objet d’accords avec les familles. Le tribunal a finalement donné droit à cinq demandes », explique une source proche du dossier, rapproché par Investir au Cameroun ».

à la date du 31 août 2018, le bilan des indemnisations communiqué par Camrail montre que « sur 79 personnes décédées, 82% des dossiers d’indemnisation sont homologués et soldés, tandis que les processus d’homologation, de règlement et de finalisation se poursuivent pour les dossiers restants ; tandis que sur 745 blessés, 92% des indemnisations pour préjudice corporel ont définitivement été réglées, tandis que la totalité des dépenses médicales et pharmaceutiques engagées par les victimes a été remboursée ».

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here