Cameroun: Le Port Autonome de Douala fait un grand ménage 34 ans après

100

Le ministre des transports procède  lundi 04 juin 2018 au lancement de l’opération de la première phase d’enlèvement des 78 épaves de navires qui jonchent les quais, les plans d’eau et les darses des ports de Douala-bonaberi, Limbé et Tiko, apprend Lebledparle.com

Cette vaste opération va permettre entre autres d’accroître l’exploitation, de sécuriser les plans d’eau et résorber le déficit de fluidité souvent observer au Port de Douala Bonabéri.

L’unique et principale préoccupation du projet d’enlèvement des épaves au Port de Douala-Bonabéri, plusieurs fois soulignée par le Directeur Général, est de débarrasser les plans d’eau, les quais et darses, des corps devenus étrangers, mieux des poubelles, et de les mettre au rebut, dans des conditions de sécurité garantie.

Les épaves enlevées seront découpées et stockées sur des sites préparés à cet effet, dans la perspective de l’achèvement de la procédure de réforme par leur vente aux enchères publiques, conformément à la réglementation en vigueur, afin de garantir la transparence totale dans la dévolution desdites épaves.

L’opération sera conduite par une commission ad hoc dédiée à l’opération et constituée de toutes les parties prenantes.

Selon la Direction du Port, « ces engins nautiques déclarés épaves, selon la réglementation en vigueur, ont été abandonnées pour plusieurs raisons. Certains avaient atteint leur limite de fonctionnalité, certains ont coulé suite à des accidents, quand d’autres se sont retrouvés là en raison de la faillite déclarée de leurs propriétaires. » apprend-on

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here