Politique

Cameroun : Le gouvernement s’exprime au sujet de l’altercation entre un officier de la gendarmerie nationale et les militants du MRC à Garoua

Les pouvoirs publics condamnent les actes de violence dont a été victime un Sous-officier de la gendarmerie nationale à Garoua face aux militants de la formation politique de Maurice Kamto.   

Le gendarme incriminé (c) Droits réservés

En effet, des vidéos et images, circulant dans les réseaux sociaux depuis le 13 mars 2020, et dont lebledparle.com a pu consulté, mettent en scène un sous-officier de Gendarmerie, qui selon les militants du MRC, aurait tenté d’assassiner leur président national, lors de son passage à Garoua.

« Tu voulais tuer Kamto, tu voulais tuer Kamto, tu voulais tuer Kamto… », peut-on entendre dans des séquences vidéo en circulation sur la toile. Selon des informations servies à l’opinion publique nationale à travers un communiqué, le gouvernement renseigne que le maréchal de logis chef incriminé était « régulièrement commis à une mission classique de renseignement », et n’était nullement chargé d’attenter « à la personne du leader du MRC ».  

Le communiqué précise dans la foulée que le sous-officier de la gendarmerie nationale concerné se « déployait en motocyclette de service pour se frayer du chemin dans la foule comme c’est souvent le cas en pareilles circonstances, lorsqu’il a été pris à partie ».

Lebledparle.com vous invite à lire l’intégralité du communiqué du gouvernement


Newsletter :

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page