Société

Cameroun : La police française oppose une chaude résistance aux activistes de la B.A.S

B.A.S entendu comme Brigade Antisardinard est un groupe d’activistes basé en Europe hostile au régime Biya.

Militants de la B.A.S.

Les contestations des membres de ce groupe ont revêtu un « accent grave » au soir de la présidentielle du 7 octobre 2018.

En terre française pour la première fois depuis sa réélection à la magistrature suprême, Paul Biya est allé prendre part à la sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Ayant été alertée de la présence de ce dernier à Lyon, la B.A.S s’est résolue de perturber le séjour son dans la capitale des Gaules. Des dizaines d’activistes de cette organisation de Camerounais vivant en Europe, opposés au régime de Yaoundé, se sont retrouvés devant l’hôtel où le Président français, Emmanuel Macron s’est entretenu jeudi avec Paul Biya. Mais ils ont été tenus en respect par des éléments des forces de l’ordre de la France, déployées en nombre important pour éviter tout débordement.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs militants de la Brigade Anti-Sardinards (BAS) annoncent des plaintes contre des éléments de la police française. Ces derniers accusent des policiers français de les avoir molestés alors qu’ils tenaient un rassemblement « non violent » à Lyon hier, 10 octobre 2019.


Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page