Société

Cameroun : Il n’y aura pas de session de rattrapage pour l’examen BEPC 2019 (Gouvernement)

Le Ministre des Enseignements Secondaires s’exprime sur la polémique entretenue dans l’opinion sur une éventuelle absence des candidats lors des épreuves écrites du BEPC et du CAP la veille de la célébration de la fête du Ramadan.

Nalova Lyonga Egbe, Minesec – DR

En effet, candidats n’ont pas pris part à l’examen BEPC 2019 à cause de l’imbroglio au sein du directoire du culte musulman au Cameroun et de la lenteur des pouvoirs publics à anticiper sur l’actualité de la fête du Ramadan. Cette situation a créé des vagues de commentaires sur les réseaux sociaux comme dans les médias traditionnels. D4aucuns ont souhaité qu’une session de rattrapage soit organisée pour ceux qui raté le train de l’examen du BEPC. Et d’autres ont tiré plutôt les conséquences de cette affaire, en appelant désormais à toujours se rendre à l’établissement pour avoir la bonne information et que les parents doivent veiller désormais à l’actualité concernant l’éducation de leurs enfants. En outre les uns ont souhaité que les examens ne soient plus influencés par les fériés.

La Minesec tranche à travers un communiqué signé ce jeudi 13 juin 2019. Il n’y aura pas de rattrapage.  Selon le communiqué officiel, la Minsec dit n’avoir recensé que deux absences sur 287 385 candidats enregistrés sur l’ensemble du triangle national. Nalova Lyonga avance ces chiffres sur la base des listings de présence quotidiennes dans les centres d’examens.

Ces chiffres contrastent avec les images des élèves présentés par les médias qui n’ont pas pu être admis en salle parce que arrivés en retard. Un guide de renom du Culte musulman Cheick Moubarak a décidé de démissionner de la tête de la structure dont il a la charge tout en demandant pardon aux parents d’élèves qu’il a induit en erreur en annonçant la célébration de cette fête pour le Mardi 0 4 juin 2019. C’est par voie médiatique qu’il a annoncé cette démission.

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page