Société

Cameroun :  Guéri du coronavirus, Anicet Ekané relate les circonstances et dévoile sa recette  

Anicet Ekane s’est confié à la presse quelques jours après qu’il recouvré sa santé.

Anicet Ekané (c) Droits réservés

Le président du Mouvement africain pour la Nouvelle Indépendance et la Démocratie (MANIDEM) s’est remis de la pandémie du covid-19 qu’il a contractée des semaines avant.

Comme pour un homme qui a échappé de justesse au pire, l’entourage et la presse sont suspendus aux lèvres du rescapé qui retrace les circonstances à commencer par le point de départ : « Je crois avoir chopé la maladie à l’aéroport international de Douala où je m’étais rendu avant la fermeture des frontières. 14 jours exactement plus tard, j’ai eu les premiers symptômes, à savoir une toux sèche, des picotements à la gorge avec une température avoisinant 38 degré », raconte l’homme politique.

Pris de peur, le président du Manidem a trouvé mieux de se diriger vers une structure hospitalière où son statut lui a été révélé : « Après trois jours, la température a baissé, j’ai pensé que ça allait.  Mais, une semaine après, je ne me sentais toujours pas très bien. J’ai finalement décidé de me rendre à l’Hôpital Gynéco-Obstétrique de Yassa pour des tests. C’est là-bas que j’ai été testé positif. On m’a prescrit un protocole à suivre. J’ai pris la chloroquine et l’azithromycine », se rappelle Anicet Ekané.

Bien qu’il a scrupuleusement respecté le traitement prescrit à l’hôpital, le patient ne s’est pas départi de la médecine patrimoniale : « Je suis un habitué des tisanes, de la pharmacopée africaine et des inhalations avec des feuilles de goyavier, manguier, papayer. Je crois que ça m’a beaucoup aidé», a-t-il reconnu.


Newsletter :

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page